Equipe de France : Benzema a le soutien de Deschamps et de ses partenaires

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Emmanuel GUERIN|Ecrit pour TF1|2013-09-03T14:01:00.000Z, mis à jour 2013-09-04T08:20:29.000Z

La France affronte dans quelques jours la Géorgie et la Biélorussie. Karim Benzema, muet en Bleus depuis 1 155 minutes, est au centre de nombreux débats. Mais pour l'heure, le sélectionneur tricolore continue de lui faire confiance.

Cela fait 1 155 minutes que Karim Benzema n'a pas trouvé le chemin des filets avec les Bleus. Une éternité pour un attaquant de son niveau. Pourtant le joueur continue d'avoir la confiance de ses partenaires et de Didier Deschamps. La France s'apprête à affronter la Géorgie et la Biélorussie et le joueur du Real Madrid sera forcément attendu. Il a besoin de marquer, les Bleus également.

Deschamps défend son joueur
En concurrence avec Olivier Giroud et André Pierre-Gignac, Karim Benzema a la préférence du sélectionneur. Le Gunner et l'Olympien sont pourtant en grande forme en ce début de saison. Didier Deschamps apprécie cela mais ce n'est pas encore suffisant pour bousculer la hiérarchie. « Moi, je suis content de voir que les attaquants sont performants dans leur club. Les choix seront peut-être plus compliqués pour moi, mais je préfère ça que des joueurs qui ne sont pas efficaces dans leur club », a expliqué Deschamps en conférence de presse.

Un soutien unanime
S'il ne fait pas l'unanimité auprès du public tricolore, Karim Benzema dispose du soutien sans faille de ses coéquipiers. « Il passe par une situation difficile, mais l'équipe est avec lui. Il a prouvé par le passé que c'était un grand buteur. Je ne pense pas que ses qualités sont parties du jour au lendemain. On le soutient », a ainsi expliqué Laurent Koscielny. Un sentiment partagé par Dimitri Payet.

Besoin de confiance
Pour le joueur de l'Olympique de Marseille, il faut soutenir Karim Benzema, et non pas le blâmer. « Il n'a pas besoin de leçon de morale, mais plutôt d'encouragements ». Didier Deschamps insiste. Le buteur tricolore a besoin de retrouver la confiance. « Il faut le mettre dans les meilleures dispositions pour qu'il ait ce déclic ». Un déclic attendu par les supporters tricolores.

Karim Benzema a deux nouveaux matches pour marquer. Un but décisif effacerait, à n'en point douter, sa période de disette.