Dans l'actualité récente

Equipe de France : Blanc explique les retours d'Evra et Ribéry

Voir le site Téléfoot

600x336 LAURENT--BLANC 02
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2011-03-17T16:30:00.000Z, mis à jour 2011-03-17T16:30:00.000Z

Au moment de livrer sa liste des 23 Bleus sélectionnés pour les matches contre le Luxembourg et la Croatie, Laurent Blanc a expliqué les retours d'Evra et Ribéry.

En rappelant en sélection Patrice Evra et Franck Ribéry, Laurent Blanc ne pouvait pas laisser l'assistance sans explications. Le patron des Bleus explique donc ses choix...

Laurent Blanc a confié qu'il devait s'entretenir avec l'ancien capitaine des Bleus : « J'ai discuté avec lui au téléphone, mais ce fut très court. J'ai certaines choses à lui dire, mais je préfère que cela se passe en face à face. Je ne connais pas Patrice Evra... » Le sélectionneur a aussi mis en avant les qualités sportives d'Evra, tout en émettant une petite réserve : « On n'est pas titulaire indiscutable à Manchester United par hasard (...) J'attends qu'il retrouve une certaine efficacité défensive. »

Blanc connaît un peu mieux Ribéry, mais il en attend tout autant : « On a tous des préférences. Je connais la sienne [jouer à gauche], ce n'est pas la peine qu'il me le dise. Mais les joueurs n'ont pas à revendiquer quoi que ce soit. Le collectif est plus important que le poste (...) Ribéry connaît le contexte difficile, c'est à lui d'assumer et de donner les meilleurs réponses sur le terrain. »

Plus généralement, conscient que le traumatisme de Knysna demeure dans toutes les têtes, Laurent Blanc a voulu faire passer un message : « L'état d'esprit est un critère très important. Tout le monde devra être irréprochable. C'est clair et net, sinon, je serai obligé de prendre des décisions radicales (...) Je m'appuie sur des critères sportifs, sans pour autant oublier ce qui s'est passé en Afrique du Sud. Si on veut fermer le chapitre Knysna, on ne doit pas prendre la fuite. Il faut assumer. »

Laurent Blanc espère sans doute que Ribéry, Evra, mais aussi les supporters de l'équipe de France ont bien compris le message.