Equipe de France – Deçu de ne plus être convoqué avec les Bleus, Benzema aimerait "avoir une discussion avec Deschamps"

Dans un large entretien donné à RMC Sport, jeudi soir, Karim Benzema, l’attaquant du Real Madrid, a avoué qu’il aimerait avoir une discussion avec Didier Deschamps et Noël Le Graët au sujet de ses absences répétées en équipe de France depuis octobre 2015.

Karim Benzema commence à trouver le temps très long. , depuis l’affaire judiciaire qui l’a opposé à son coéquipier chez les Bleus Mathieu Valbuena, l’attaquant du Real Madrid s’est dit très "déçu" de ne pas figurer dans les plans de Didier Deschamps lors d’un entretien accordé à RMC Sport, jeudi soir, dans le cadre de l’émission "Team Duga."

Lors de cet entretien, le buteur madrilène a assuré vouloir avoir une "discussion" avec Deschamps afin de connaître les réels motifs de ses absences répétées au sein du groupe des 23. Interrogé par Téléfoot, dimanche dernier, Deschamps avait assuré faire de la logique de groupe quant à ses choix en attaque et ne pas fermer la porte à l’ancien lyonnais.

Deschamps à Téléfoot : "Benzema est toujours sélectionnable

"C'est vous qui vous posez la question. Je suis dans la continuité des derniers rassemblements : la Complémentarité, la dynamique qui a entre les attaquants qui sont venus et qui ont été performants", avait expliqué le sélectionneur à Téléfoot. "Peut-il revenir en équipe de France ? Oui, Oui, pourquoi pas."

En décembre dernier dans un entretien accordé à Téléfoot, Deschamps avait également tenu le même discours concernant Benzema, ainsi que Mathieu Valbuena. "Tout le monde peut avoir des espoirs", avait-il indiqué à Téléfoot. "Eux, ils ont déjà un vécu car ils étaient pour la Coupe du monde au brésil et avant. Ce sont évidemment deux joueurs qui restent sélectionnables."



Sur son absence en équipe de France

"Je le vis mal. (…) Je suis un homme et j’aimerais avoir des explications, qu’on m’explique pourquoi on ne me sélectionne pas. Je vais garder dans ma tête que si on ne me sélectionne pas pour l’instant, c’est pour le foot, c’est qu’il y a des joueurs qui sont meilleurs que moi. La dernière fois que j’ai eu le sélectionneur au téléphone, c’était bien avant l’Euro. Il m’a dit : 'Karim, je vais te dire quelque chose qui ne va pas te faire plaisir, je ne te sélectionne pas' ." Sur le moment, comme j’étais très déçu, je n’avais pas besoin d’explications. Depuis, on n’a plus eu de contacts. Mais aujourd’hui, avec le recul, j’aimerais bien qu’il m’explique pourquoi il ne m’a pas sélectionné et pourquoi ça dure. Je me pose cette question tous les jours."

Sur ses relations avec Noël Le Graët

Vidéos associées

News associées