Equipe de France : Destination Coupe du monde

Voir le site Téléfoot

error
Par Stéphane RENAUX|Ecrit pour TF1|2014-05-18T11:23:00.000Z, mis à jour 2014-05-18T11:33:39.000Z

Dans le document "Destination Rio", le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps s'explique sur sa liste (23 + 7) pour le Mondial au Brésil donnée mardi dernier. Téléfoot a aussi suivi certains joueurs lors de l'annonce de la sélection.

A désormais moins d’un mois du début de la Coupe du monde, l’équipe de France de Didier Deschamps va entamer dès la semaine prochaine sa préparation pour être prête pour son premier match du 15 juin face au Honduras.

Une liste sans surprise

Mardi soir, 8 millions de téléspectateurs ont suivi la liste donnée par Didier Deschamps, au 20h de TF1. Le sélectionneur de l’équipe de France a choisi de retenir 23 joueurs, plus 7 réservistes en cas de blessure. Un exercice « pas anodin » selon lui. Le champion du monde 98 est également revenu sur l’absence de Samir Nasri. « C’est un joueur qui a beaucoup de qualités, mais qui n’a pas les mêmes performances qu’il réalise en club. Il a un statut de titulaire à Manchester City, ce qui n’est pas le cas en équipe de France », a-t-il expliqué.

Unanimité

La décision prise par Didier Deschamps de ne pas retenir le récent champion d’Angleterre n’a pas surpris. Ses choix ont d’ailleurs été soutenus par notamment trois anciens champions du monde, consultants pour TF1 pour cette Coupe du monde. « Nasri serait performant en Bleu, la question se poserait différemment » a souligné Youri Djorkaeff. « L’idée de Deschamps n’est pas de choisir les 23 meilleurs joueurs mais d’avoir un groupe qui puisse s’entendre et accepter les décisions du sélectionneur », a précisé Franck Leboeuf. « On a eu des soucis par le passé. Deschamps a constitué un groupe pour faire en sorte qu’il ne se fissure pas », a analysé Bixente Lizarazu.

Des joueurs ambitieux

Beaucoup de joueurs étaient devant leur télévision pour attendre que Didier Deschamps prononce leur nom. Une fois qu’ils avaient entendu leur nom, la pression retombait. C’était le cas de Rio Mavuba. « Je suis heureux. J’ai 30 ans et c’est ma première phase finale », a déclaré le milieu de terrain de Lille. L’attaquant de la Real Sociedad Antoine Griezmann n’a pas caché son émotion, lui qui a vécu sa première sélection contre les Pays-Bas en mars dernier. Pour Yohan Cabaye, c’est un rêve de gosse qui se réalise. « Pouvoir représenter son pays pour la plus grande compétition de football, c’est magnifique », a avoué le milieu de terrain du Paris Saint-Germain. Si les internationaux démontrent de la détermination, Didier Deschamps ne la cache pas non plus. « On se prépare avec beaucoup d’ambition, on va vivre une aventure, on veut aller le plus loin possible. Beaucoup de gens vont nous soutenir, à nous de les faire vibrer », a conclu le sélectionneur.

Dès lundi, 9 joueurs se trouveront à Clairefontaine. Ceux qui ont joué ce week-end les rejoindront mercredi pour un stage de 3 semaines. Le départ pour le Brésil est prévu le 9 juin.