Dans l'actualité récente

Equipe de France : Didier Deschamps et Hatem Ben Arfa répondent à Eric Cantona

Voir le site Téléfoot

Le sélectionneur Didier Deschamps lors de  France Belgique
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2016-05-27T10:08:20.970Z, mis à jour 2016-05-27T10:16:22.473Z

Après les propos polémiques tenus par Eric Cantona envers Didier Deschamps, le sélectionneur de l’Equipe de France a décidé d’attaquer l’ancien joueur de Manchester United en justice.

« Une chose est sûre, Benzema et Ben Arfa sont deux des meilleurs joueurs français et ne seront pas à l’Euro. Et pour sûr, Benzema et Ben Arfa ont des origines nord-africaines. Je suis autorisé à m’interroger à propos de ça. » Dans une interview accordée au Guardian, Eric Cantona a créé la polémique. Les joueurs de l’Equipe de France ont décidé de répondre à l’ancien Bleu.

Deschamps attaque Cantona en justice

Didier Deschamps n’est pas resté insensible aux déclarations d’Eric Cantona. Le sélectionneur de l’Equipe de France a fait savoir à son avocat qu’il comptait poursuivre l’acteur en justice. Maître Carlos Brusa s’est expliqué dans L’Equipe : « Je vais lancer des actions devant les juridictions civile et pénale pour faire sanctionner ces propos calomnieux et diffamatoires qui portent atteinte de façon inadmissible à l’intégrité de M. Deschamps. »



Ben Arfa répond à Cantona

Hatem Ben Arfa s’est confié sur son avenir dans les colonnes du Parisien. Le Niçois est également revenu sur les propos d’Eric Cantona : « Il a dit ça aujourd’hui ? Je lis qu’Eric Cantona dit que je suis un grand joueur et ça, c’est touchant, énorme. Sur le reste, je n’entre pas là-dedans. »

« Cantona est ridicule »

Le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët, a également réagi à la polémique dans les colonnes du Parisien : « Les accusations ou plutôt les sous-entendus d'Eric Cantona m'attristent un peu. Il nous avait habitué à plus d'élégance. Franchement, Cantona est ridicule lorsqu'il suggère que des choix sportifs de Didier Deschamps sont guidés par des considérations racistes. D'abord, Deschamps ne serait pas à son poste si c'était le cas. Ensuite, il suffit de regarder les sélections qu'il a composées pour s'en convaincre. S'il y en a bien un qui a soutenu Karim Benzema par exemple, c'est lui. Y compris lorsque les médias ne voulaient plus de lui et qu'il ne marquait plus de but avec l'équipe de France. »