Equipe de France : Eliaquim Mangala et Josuha Guilavogui, des bleus chez les Bleus

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Martin TRAN|Ecrit pour TF1|2013-06-02T19:47:00.000Z, mis à jour 2013-06-02T19:54:11.000Z

Ils sont quatre petits nouveaux à avoir été appelés par Didier Deschamps pour intégrer l'Equipe de France : Clément Grenier, Alexandre Lacazette, Eliaquim Mangala et Josuha Guilavogui. Mais les deux derniers cités sont moins connus du grand public : l'équipe de Téléfoot s'est focalisée sur ces jeunes joueurs, grands amis en dehors du terrain.

L'un joue à Saint-Etienne, l'autre au FC Porto. Le premier est un infatigable milieu de terrain, le second est un rugueux défenseur central. Josuha Guilavogui et Eliaquim Mangala connaissent actuellement leur premier stage en Bleu, et Téléfoot a voulu en savoir un peu plus sur ces deux espoirs français.

Josuha Guilavogui, le parcours parfait
A bientôt 23 ans, Josuha Guilavogui a connu une trajectoire rectiligne parfaite depuis son inrégration à 15 ans au centre de formation de l'ASSE. Pour l'anecdote, il a plus jeune fréquenté la même école primaire que Bafé Gomis, qui l'a littéralement terrorisé. Seize ans plus tard, Guilavogui va pouvoir retrouver Gomis, et pas dans n'importe quel cadre : celui de l'Equipe de France. Entre-temps, le milieu de terrain va suivre la voie royale, intégrant les sections jeunes de l'Equipe de France (U18 et U19) avant de connaître la sélection Espoir, deux ans après son premier match avec les professionnels. Depuis septembre 2010, il est devenu l'un des cadres des Verts, portant même le brassard de capitaine quand Loïc Perrin est absent. Avec Dimitri Payet, Nicolas N'Koulou et Renaud Cohade, il fait partie des quatre seuls joueurs de champs à avoir participé à toutes les rencontres de Ligue 1 cette saison.

Eliaquim Mangala n'a jamais joué en France
L'autre « surprise » du chef Deschamps se nomme Eliaquim Mangala. Si le grand public ne le connait, c'est parce que ce grand défenseur n'a encore jamais évolué dans une équipe française : né à Paris il y a 22 ans, il déménage très jeune en Belgique et y effectue toutes ses classes. En 2008, il rejoint le Standard de Liège avec qui il dispute lors de la saison suivante la Ligue des Champions. Alors remarqué pour ses capacités physiques et son placement intelligent, Porto l'achète en 2011 pour la somme de 6 millions d'euros. Sa première saison lui permet de s'adapter aux exigences du très haut niveau, la seconde d'exploser, jouant plus de 23 matchs et marquant 4 buts en championnat, et participant à 8 rencontres de Ligue des Champions. Pisté par les plus grands clubs européens, priorité de José Mourinho pour la saison prochaine, Mangala n'est certes pas connu du grand public, mais les spécialistes le connaissent très bien. D'où le manque de surprise à l'annonce de son nom par Didier Deschamps et quand on annonce une somme de 30M€ pour le faire bouger de Porto... En attendant, vous pouvez gagner le maillot d'Eliaquim Mangala en participant au grand jeu Téléfoot !

Tous les deux piliers de la sélection Espoir, c'est une belle coïncidence de les voir débarquer chez les A lors du même rassemblement. De là à les voir débuter ensemble ? Réponse mercredi face à l'Uruguay ou dimanche face au Brésil.