Dans l'actualité récente

Equipe de France : l'imbroglio Lassana Diarra

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2010-05-25T09:18:00.000Z, mis à jour 2010-05-25T09:18:00.000Z

Lassana Diarra ne participera pas à la Coupe du monde en raison d'une maladie qui s'est réveillée à cause de l'altitude, donc du stage de Tignes.

Lassana Diarra ne participera pas à la Coupe du monde en raison d'une maladie qui s'est réveillée à cause de l'altitude, donc du stage de Tignes. Un comble dans un monde, celui des sportifs de haut niveau, où tous les joueurs sont suivis en permanence par un staff médical.

Une communication étrange
Le communiqué de la FFF samedi dernier ressemblait presque à une blague de mauvais goût : « Suite à sa douleur intestinale contractée sur le glacier à Tignes, les bilans médicaux ont mis en évidence une maladie imprévisible qui justifie du repos pour une période indéterminée ». Une « maladie imprévisible » justifiant du repos pour une « période indéterminée » ! Nous savions l'encadrement des Bleus et la Fédé peu inspirés en termes de communication depuis l'arrivée de Domenech, mais là, nous atteignions des sommets. Heureusement pour les journalistes et le public, le club de Diarra précisait peu de temps après la nature de cette « maladie imprévisible ». Le Real Madrid dévoilait donc que le joueur souffre d'un « syndrome asthénique dû à une anémie à hématies falciformes ». Pour résumer plus simplement, l'international français serait victime d'une maladie du sang héréditaire pouvant être déclenchée par les hautes altitudes.

Qui est coupable ?
Comment le staff de l'équipe de France et les différents clubs par lesquels est passé Lassana Diarra n'ont-ils jamais détecté ce problème ? Mystère. Mais ce qui peut contrarier, à commencer par le joueur lui-même, c'est qu'avant d'organiser un stage à Tignes avec ascension d'un glacier au programme, ce genre d'anomalie héréditaire pourrait être recherché. Cette affaire Lassana Diarra risque encore de prêter à discussions dans les jours à venir.