Dans l'actualité récente

Equipe de France : Laurent Blanc en conférence de presse

Voir le site Téléfoot

600x336 LAURENT--BLANC 01
Par Christopher GIL|Ecrit pour TF1|2010-09-08T13:03:00.000Z, mis à jour 2010-09-08T13:03:00.000Z

Laurent Blanc, s'est exprimé en conférence de presse après la victoire de la France contre la Bosnie. Le sélectionneur a notamment évoqué sa défense et les absents de la sélection tricolore.

Laurent Blanc en conférence de presse fait le point sur ses Bleus.


Blanc satisfait de sa défense
Laurent Blanc est revenu sur le match d'hier et plus particulièrement sur le comportement défensif de son équipe : « Hier soir, en plus de la performance individuelle, il y a eu aussi le résultat. Le résultat change beaucoup l'analyse du match ». Le sélectionneur a aussi évoqué avec satisfaction la charnière centrale composée de Mexes et Rami : « Je n'ai aucune raison de ne pas vouloir continuer à l'avoir cette défense centrale. Je l'ai choisie. Quand une équipe perd, encaisse des buts, ne gagne pas, vous êtes là (les journalistes) pour appuyer sur le point sensible, la défense et la charnière centrale. C'est une charnière centrale sans expérience, qui jusque là n'était pas parvenue à ne pas prendre de buts. Depuis hier ça va mieux, ça va leur faire du bien ».


Blanc préfère parler des présents que des absents
Laurent a été interrogé à propos des absents de la sélection tricolore tels que Ribéry, Toulalan, ou encore Evra. Le sélectionneur ne préfère pas s'étendre sur le sujet : « On parle beaucoup plus des absents que des présenté. Les absents, pour certains je ne pouvais pas y compter. Il y a un groupe sur deux matchs, qui a donné satisfaction. Ils méritent d'être revus. D'ici octobre, il va se passer certaines choses. Des joueurs seront re-sélectionnables. On va y réfléchir, voir ce qui se passe et peut-être que les choix s'imposeront à moi. Pardonnez-moi de ne pas y répondre. Mais les présents sont importants. Les présents d'hier ont fait un grand match. Ce n'est pas qu'ils ont marqué des points dans mon esprit, ils ont marqué des points dans l'esprit de tout le monde. Les performances en clubs sont importantes, mais celles en sélections sont très importantes ».



Christopher GIL