Dans l'actualité récente

Equipe de France - Lloris : "Le brassard n'est pas une obsession"

Voir le site Téléfoot

Hugo Lloris dnas Telefoot
Par François TOUMINET|Ecrit pour TF1|2014-01-26T09:26:00.000Z, mis à jour 2014-01-27T02:46:14.000Z

Le portier de l'équipe de France et de Tottenham nous a reçu à Londres, dans les installations de son club. Fidèle à l'image qui'il dégage depuis ses débuts professionnels, le Niçois pèse chacun de ses mots. Pas une raison pour ne pas être à l'écoute et ne pas voir au-delà de ses paroles.

Dans un entretien à coeur ouvert, le capitaine des Bleus évoque ses espoirs pour la Coupe du monde et ses ambitions avec Tottenham et l'équipe de France.

Lloris s'est imposé en Premier League

Depuis maintenant deux saisons, le capitaine des Bleus, Hugo Lloris, vit à Londres et porte le maillot des Spurs de Tottenham. Comme à son habitude et fidèle à son tempérament, il y a fait son trou discrètement. Remplaçant au départ, il n'a rien dit et su conquérir, à force de travail et de talent, un statut de titulaire que personne ne lui conteste aujourd'hui. Ses neuf clean-shits (matches sans prendre de but, le record cette saison avec Arsenal) en Premier League sont un bon indice de la confiance que s'accorde aujourd'hui mutuellement le portier des Spurs et les défenseurs de son équipe.

"Le brassard n'est pas ce qui compte le plus"

S'il garde désormais les bois d'une des meilleures équipes d'outre-Manche, le Niçois d'origine semble davantage préoccupé par la trace qu'il laisse dans les clubs comme être humain que par sa postérité de footballeur. Question d'éducation. Une personnalité d'apparence lisse mais qu'il sait avant tout préserver du monde des médias. Pour lui avoir confié le brassard des Bleus, Didier Deschamps, par exemple, sait qu'il ne faut pas limiter l'ancien lyonnais à cette discrétion de façade. Il ne sera jamais une "grande gueule" et l'assume très bien : "En tant que capitaine, je suis plus dans l'approche individuelle que dans le discours fédérateur. Davantage dans le ressenti. C'est ma personnalité." Et de poursuivre : "Dans notre groupe, Il y a 4-5 joueurs cadres légitimes qui peuvent prendre la parole. Dont moi. Mais le brassard, ce pas ce qui compte le plus à mes yeux. L'important, c'est que l'équipe de France retrouve de bons résultats."

"Dommage pour Ribéry"

Forcément, le Brésil est dans toutes les têtes, la sienne y compris. Quand on lui demande de se livrer sur un pronostique des Bleus au Mondial, la réserve est une nouvelle fois de mise souhaitant simplement "aller le plus loin possible." "Pour nous, l'objectif était de se qualifier. Ce fut chose faite avec une communion exceptionnelle avec le public. J'espère qu'il y aura d'autres bons moments comme ça" poursuit-il. Avec son coéquipier Ribéry forcément à l'autre bout du terrain. Interrogé sur le sujet Ballon d'Or, le gardien des Spurs ne cache pas son étonnement : "C'est surprenant. Il avait tout gagné et c'est donc dommage pour lui." Avant de concéder : "En face de lui, il y avait tout de même deux machines a battre des records qui font déjà partie de la légende ce sport." Lloris ne manque jamais de recul.
Pour Hugo Lloris et les Bleus, le prochain rendez-vous aura lieu le 3 mars prochain lors dumatch amical face aux Pays-Bas.