Dans l'actualité récente

Equipe de France : on n'arrête plus Laurent Blanc !

Voir le site Téléfoot

600x336 20h00 LaurentBlanc
Par Julien LECORNU|Ecrit pour TF1|2010-07-29T09:38:00.000Z, mis à jour 2010-07-29T09:38:00.000Z

Seulement quelques semaines après sa nomination, Laurent Blanc a déjà fait oublier Raymond Domenech. Le nouveau sélectionneur de l'équipe de France s'impose et remet de l'ordre dans la maison Bleue.

Laurent Blanc n'est pas du genre à se laisser impressionner. Ses récentes déclarations dans le journal L'Equipe ou Le Parisien laissent entrevoir un véritable patron à la tête de l'équipe de France, n'en déplaise à certains.

Déjà en désaccord avec le ministère
Laurent Blanc estime que Franck Ribéry et Karim Benzema, 2 joueurs mis en examen dans l'affaire Zahia, sont toujours sélectionnables. Cette déclaration parue dans le Journal l'Equipe et dans Le Parisien va à l'encontre des positions prises par Roselyne Bachelot et Rama Yade ! Le message est clair, il décide seul de ce qu'il estime être le mieux pour l'équipe de France.

"Un joueur qui sort du cadre, il dégage."
Le sélectionneur met en garde les joueurs : c'est lui le patron ! Il impose sa manière de faire que ce soit dans le jeu ou dans la vie de groupe. Même s'il déclare vouloir « composer la meilleure équipe avec les meilleurs joueurs possibles », il n'hésitera pas à mettre à l'écart les perturbateurs. Avec Laurent Blanc, les clashs devraient vite être réglés.

1er match, 1er symbole
Le 11 août prochain, la France se déplace en Norvège pour un match amical. Laurent Blanc marque tout de suite les esprits en ne sélectionnant aucun des 23 joueurs présents lors de l'épisode du Bus en Afrique du Sud. Encore une fois, sans jouer les moralisateurs, le sélectionneur assume son statut de patron de l'équipe de France.

Reste maintenant à savoir si les résultats vont suivre. Laurent blanc a d'ailleurs annoncé qu'il démissionnerai s'il ne se qualifiait pas pour l'Euro 2012.