Dans l'actualité récente

Equipe de France : le onze des absents

Voir le site Téléfoot

Alexandre Lacazette - France
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2017-03-17T10:53:41.437Z, mis à jour 2017-03-17T10:55:24.827Z

Les Bleus ont de la réserve, comme en témoigne cette équipe très compétitive composée uniquement de joueurs absents.

A chaque liste donnée par Didier Deschamps, c’est la même histoire, d’un côté les heureux, de l’autre les malheureux. Nous avons imaginé une équipe composée parmi les laissés pour compte. Et, franchement, elle n’a pas grand-chose à envier à l’équipe qui disputera le match au Luxembourg.


1568646 France

Défense :

Steve Mandanda (31 ans/24 sélections): Impeccable N°2 depuis 2008, l’ancien marseillais n’a pas été retenu dans uns liste pour la première fois depuis bien longtemps. Sans doute la volonté de préparer l’avenir même s’il a encore de belles années devant lui. Dans notre équipe, il serait capitaine.

Christophe Jallet (33 ans/11 sélections) : Si Sébastien Corchia aurait également pu figurer dans ce onze, nous avons donné la prime à la forme du moment et, à ce petit jeu, le lyonnais, dans une équipe en confiance, semble au-dessus du lillois.

Loïc Perrin (31 ans/0 sélection) : C’est sans doute l’histoire de sa carrière, toujours très proche, jamais sélectionné. Pourtant ses performances récentes en club nous semblent supérieures à celles d’Adil Rami.

Aymeric Laporte (22 ans/0 sélection) : Cette fois ci, il peut vraiment se poser des questions… Impérial en Liga depuis plusieurs saisons, il est systématiquement snobé par le sélectionneur, cette fois ci pour un Kimpembe aux 30 matches professionnels. Il ne faudra pas s’étonner de le voir opter pour la Roja.

Lucas Digne (23 ans/15 sélections) : Victime collatérale de l’explosion de Benjamin Mendy, il joue trop peu au Barça pour prétendre renverser cette hiérarchie. Bloqué par un Alba indéboulonnable, il va falloir prendre une décision s’il veut avoir un avenir en bleu.


Milieu :

Morgan Schneiderlin (27 ans/15 sélections) : Présent à l’Euro sans disputer une minute, il revit à Everton après deux saisons compliquées à Manchester United. S’il semble avoir laissé passer le train, il reste un recours crédible.

Tiémoué Bakayoko (22 ans/0 sélection) : Pour lui, ça n’a vraiment pas dû passer loin, devancé par Tolisso dans la liste. Avec la saison exceptionnelle qu’il réalise à Monaco, son heure devrait arriver assez vite. Il aura sa chance.

Moussa Sissoko (27 ans/ 50 sélections) : Indiscutable du onze de Deschamps malgré des performances en club souvent inégales, il faisait figure de cas particulier, de talisman. On pensait que sa finale de mammouth l’avait mis à l’abri, il n’en est finalement rien. S’il rejoue en club, il reviendra, son profil plaît trop à Deschamps.

Kingsley Coman (20 ans/11 sélections) : Il avait bousculé la hiérarchie à l’Euro pour se poser en principal joker. Sa jeunesse, sa vitesse et ses dribbles lui promettent un avenir en bleu mais son faible temps de jeu cette saison et la concurrence extrême à ce poste lui ont fait perdre sa place. Provisoirement.


Attaque :

Nabil Fekir (23 ans/7 sélections) : Deschamps adore son profil de technicien capable d’évoluer dans un tout petit périmètre et il revient en forme. Son absence surprend donc mais que de talents offensifs dans cette équipe de France !

Alexandre Lacazette (25 ans/10 sélections) : LE grand absent de cette liste ! Avec 28 buts en 34 matches cette saison, il méritait d’aller à Clairefontaine. Malheureusement pour lui, Gameiro évolue dans le même club que Griezmann…


Bonus :

Karim Benzema (29 ans/81 sélections) : Seul attaquant de classe mondiale, titulaire au Real Madrid depuis neuf saisons, il est indiscutable sur le papier. Pourtant, on ne le reverra sans doute jamais sous la tunique Bleue. Quoi qu’ait pu en dire Deschamps, il ne faisait même pas partie des pré-sélectionnés. Il faut certainement qu’il passe à autre chose.



en savoir plus : Equipe de France de Football