Dans l'actualité récente

Equipe de France : point sur les absents

Voir le site Téléfoot

Affaire de la sextape : Benzema récupère 44.000 euros en liquide
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2016-11-03T15:01:19.610Z, mis à jour 2016-11-03T15:03:42.130Z

Qui dit liste des Bleus dit questions autour des joueurs absents. Point sur les grands déçus de la sélection de Didier Deschamps

C’est toujours la même chose lors de l’annonce des listes de l’équipe de France, les absents font plus parler que les présents. Tour d’horizon des joueurs qui ont déjà été convoqués par Deschamps mais qui ne figurent pas dans la liste des 23.


C’est dans l’ordre des choses

Ils sont arrivés en sélections pour palier des absences et retournent logiquement dans l’ombre avec le retour des tauliers. Leur absence ne préjuge pas de leur avenir en Bleu, leur tour viendra.

Dans cette catégorie, on pense principalement à Aymeric Laporte et Presnel Kimpembe qui, apparus dans le groupe en octobre dernier, attendent toujours leur première sélection.


Victimes de la concurrence, ils auront encore leur chance

La deuxième catégorie concerne les joueurs ayant déjà connu plusieurs sélections en Bleu mais, souffrant actuellement de la concurrence ou d’une méforme, ont perdu leur place dans la liste. Si leur situation n’est pas critique en raison de leur âge, ils vont devoir retrouver leur meilleur niveau pour retrouver le groupe.

En défense, Eliaquim Mangala a pris du retard sur Samuel Umtiti et devra s’imposer à Valence pour revenir dans les discussions.

Au milieu de terrain, Morgan Schneiderlin semble actuellement très loin du compte. Blacklisté à Manchester, il devra sans doute changer de club pour retrouver de la crédibilité. Même constat pour Geoffrey Kondogbia qui ne joue pas à Milan et doit retrouver du temps de jeu pour postuler en Bleu.

En attaque, la méforme actuelle d’Anthony Martial lui coûte cher mais le mancunien reste tout proche du groupe. Pour Alexandre Lacazette, il est derrière Giroud et Gameiro dans la hiérarchie mais ses 25 ans lui permettent de garder espoir pour l’avenir.

Enfin, Karim Benzema reste un cas à part. Sportivement légitime voire incontestable, il lui faudra juste du temps pour faire oublier ses déboires juridiques avant d’envisager un retour. Il n’a que 28 ans et Deschamps l’a toujours beaucoup apprécié.


Pour eux, ça sent la fin

Dernière catégorie, ceux qui peuvent vraiment s’inquiéter pour leur avenir en Bleu. Trentenaires ou loin dans la hiérarchie à leur poste, ils semblent devoir s’apprêter à  l’équipe de France.

En défense Mamadou Sakho n’a que 26 ans mais semble aujourd’hui dépassé par une densité exceptionnelle à son poste de jeunes joueurs talentueux. Difficile de l’imaginer faire son retour. Pour Patrice Evra, ses 35 semblent rédhibitoires, les Bleus gagnent sans lui.

Au milieu, peu d’espoir également pour Yohan Cabaye qui, à 30 ans, vient de passer derrière Rabiot qui se met en lumière dans un grand club. En évoluant loin du très haut niveau à Crystal Palace, sa carrière internationale semble derrière lui. Même Constat pour Lassana Diarra et Mathieu Valbuena qui ne font vraisemblablement plus parties des plans du sélectionneur.

En attaque, Hatem Ben Arfa, enlisé au PSG, doit se rendre à l’évidence, la jeune génération est trop talentueuse pour lui. Même topo pour André-Pierre Gignac qui devrait également très vite voir Moussa Dembele lui passer devant.


en savoir plus : Equipe de France de Football