Dans l'actualité récente

Equipe de France : primes gelées et comité de discipline

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2012-07-03T13:14:00.000Z, mis à jour 2012-07-03T15:09:36.000Z

Le comportement des Bleus à l'Euro, une fois de plus très critiqué, ne restera apparemment pas impuni. Non versement des primes et comité de discipline sont au programme.

Outre la succession de Laurent Blanc au poste de sélectionneur de l'équipe de France, les sujets qui animent les réflexions de la FFF après l'Euro 2012 se portent sur le versement des primes aux joueurs (ou plutôt leur non versement) et les sanctions disciplinaires à éventuellement adopter pour certains.


Gel de toutes les primes

Suite au comité exécutif de la FFF réuni ce mardi, le président Noël Le Graët a indiqué à la presse que les primes prévues pour les joueurs de l'équipe de France, d'un montant de 100 000 euros, étaient « gelées toutes sans exception ». L'argent en question « sera peut-être redistribué, peut-être pas ». Une situation qui rappelle étrangement l'après Coupe du monde sud-africaine.


Quatre joueurs en commission de discipline

Au-delà de ce geste symbolique, que nombre de supporters réclamaient, sachant qu'ils auraient préféré que la décision vienne des joueurs eux-mêmes, Noël Le Graët a précisé que quatre membres de l'équipe de France devraient se présenter devant le conseil de discipline de la FFF. Yann M'Vila, Hatem Ben Arfa, Jérémy Ménez et Samir Nasri passeront ainsi devant la commission.




Le Graët défend la Marseillaise

Notons également que Noël Le Graët a regretté durant sa conférence de presse a mentionné le comportement de certains joueurs de l'équipe de France durant l'hymne national : « Je n'aime pas leur attitude pendant la Marseillaise. Je leur ai dit dès le premier match (...) Ce n'est pas forcément la culture de quelques uns de chanter notre hymne, mais on devra parler de ce comportement. Je ne demande pas de brailler à tue-tête, mais on se doit d'être bien élevé et respectueux. »

Le président de la FFF aurait-il décidé de serrer la vis ?