Equipe de France : Rama Yade sort du bois

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2010-06-24T15:23:00.000Z, mis à jour 2010-06-24T15:23:00.000Z

Le silence de Rama Yade depuis la fin du cauchemar vécu par l'équipe de France en Afrique du Sud paraissait bizarre vu qu'elle n'avait pas hésité à critiquer les Bleus avant même le désastre. La secrétaire d'Etat aux Sports a retrouvé la parole...

« Tirer toutes les conséquences »
Lorsque Rama Yade critiqua le luxueux hôtel des Bleus au début de la Coupe du monde, ses propos parurent déplacés et inappropriés. Les joueurs de l'équipe de France lui firent payer par la suite en la snobant lors de sa visite d'un township. Dont acte. Aujourd'hui, la secrétaire d'Etat aux Sports peut se permettre de renvoyer les footeux à leurs études : « Je pense que la crise a été tellement grave qu'il faut qu'on identifie des responsables, des acteurs de cette crise. Les responsables doivent en tirer toutes les conséquences, il faut maintenant sans délai une nouvelle équipe, un nouveau projet, neuf, pour accompagner Laurent Blanc ».
Rama Yade n'oublie pas Raymond Domenech : « C'est à lui de tirer les conséquences de cette situation. Quand on a été sélectionneur de l'équipe de France pendant autant d'années et qu'il y a eu une telle bérézina, c'est une question de dignité ».

« J'avais déjà soulevé tous ces problèmes »
La secrétaire d'Etat n'a pas pu résister au plaisir d'un classique mais toujours efficace « je vous l'avais dit », lors d'une pique adressée à Jean-Pierre Escalettes, président de la FFF : « On ne peut pas le forcer à passer la main mais l'État n'est pas non plus illégitime à intervenir sur le dossier des fédérations. Nous sommes même tout à fait légitimes désormais, vu l'ampleur de cette catastrophe. J'avais déjà soulevé tous ces problèmes. Chaque fois on m'avait dit que je faisais de l'ingérence ». La vengeance est un plat qui se mange froid...