Equipe de France : Les réactions après la défaite

Voir le site Téléfoot

Lizarazu descend les Bleus
Par Olivier D'ARIES|Ecrit pour TF1|2010-06-18T07:58:00.000Z, mis à jour 2010-06-18T07:58:00.000Z

Le football français à la gueule de bois au lendemain de la défaite de l'équipe de France face au Mexique, en match de poule de la Coupe du Monde. Joueurs, entraineurs, journalistes tour d'horizon des réactions.

Jean-Michel Larqué (TF1 et RMC) : "l'enterrement du football français"

"Ce soir, c'est l'enterrement du football français. Dans quel état ce sélectionneur va laisser ce football français ? Dans un état de déliquescence et d'abandon total. On passe aujourd'hui à un profond ressentiment. Les footballs pro et amateur sont divisés. C'est la faute d'un homme et de ceux qui lui ont fait confiance.

Plus personne ne croit dans le foot français. Ce qui m'a sauté aux yeux dans ce match, c'est d'un côté une équipe, une vraie, avec un vrai sélectionneur, et de l'autre des joueurs totalement abandonnés par leur sélectionneur qui s'est appuyé pendant 90 minutes sur son banc. Une équipe qui a erré comme une âme en peine. Celui qui erre comme une âme en peine, c'est le football français et pas seulement l'équipe de France"


Robert Pirès (TF1) : "A l'image du sélectionneur"

"L'équipe de France est à l'image du sélectionneur. Il n'est pas bon, on n'est pas bons."


Bixente Lizarazu (TF1, RTL) : "d'une logique implacable"

"Ce qui m'a interpellé, c'est la première mi-temps de Nicolas Anelka. J'ai vu un joueur marcher. Marcher en Coupe du Monde... Il n'était pas agressif, pas intéressé par le jeu. C'est une image symbolique. Domenech l'a sorti à la pause mais il aurait dû le faire bien plus tôt. On ne doit pas jouer de façon égoïste, on doit montrer qu'on a la gnac. Cette défaite est un résultat d'une logique implacable. J'ai trouvé que cette équipe de France et son capitaine Patrice Evra avaient surjoué le côté "tout va bien, on a confiance, tout se passe bien dans le groupe". Toutes ces déclarations cachaient que ça n'allait pas."


Yoann Gourcuff (milieu, France) : "ils ont bien joué"

"Ils ont bien joué, ils nous ont imposé un pressing d'entrée de jeu. L'entame du match était plutôt pas mal, après à la fin de la première mi-temps, on a senti que le Mexique prenait le dessus sur nous. On a eu du mal à sortir le ballon alors qu'au début on a réussi un bon pressing. En deuxième période, il y a eu plus d'espaces entre nos lignes et ils sont su en profiter."


Jérémy Toulalan (milieu, France) : "il faudra un miracle"

"On peut encore passer, mais il faudra un miracle.(...) C'est une grosse claque, qui vient après celle du championnat d'Europe."


Florent Malouda : "La honte"

"Il faut sauver notre honneur. C'est honteux de perdre comme ça. On ne peut pas quitter une compétition sans gagner un match."


Patrice Evra (Capitaine, France) : "une catastrophe"

"On n'est pas une grande équipe sur le terrain. Je ne vais pas commencer à dire ce qui ne va pas, je le dirai aux personnes concernées. Contre l'Uruguay, j'étais frustré parce qu'il y avait la place pour gagner, je nous ai trouvés solides. Ce soir, pareil, jusqu'en deuxième période. Il n'y a rien à dire sauf que c'est une grosse catastrophe.

Je ne voyais pas venir la défaite. Il faut assumer. Quand tu finis un Euro au premier tour et que tu es aussi capable de sortir au premier tour d'un Mondial, tu n'as pas envie de penser au football après ça. Au début du stage, je pensais que les leçons de l'Euro avaient été retenues. Mais ce n'est pas fini, on se doit de sauver l'honneur contre l'Afrique du Sud."