Eric Abidal : A coeur vaillant rien d'impossible

Voir le site Téléfoot

error
Par Emmanuel GUERIN|Ecrit pour TF1|2013-07-12T17:03:00.000Z, mis à jour 2013-09-12T11:12:45.000Z

Le défenseur latéral tricolore n'a rien d'un footballeur lambda. Il a vaincu la maladie pour finalement revenir au haut niveau. Monaco a recruté un bon joueur mais surtout un grand homme. Portrait.

La carrière d'Eric Abidal est loin d'être banale. Inévitablement, elle est liée à ses problèmes de santé. A force de travail et de volonté, le défenseur français a réussi à tutoyer les sommets. Du petit club de Lyon-Duchère au grand FC Barcelone et désormais à l'AS Monaco, Abidal a franchi les étapes les unes après les autres. Aujourd'hui, l'ancien blaugrana a vaincu la maladie, il compte bien le prouver sous les couleurs monégasques.

De Monaco à Lille

Né le 11 septembre 1979 à Saint-Genis-Laval, non loin de Lyon, Eric Abidal fait ses classes au club de Lyon-Duchère. En 2000, il quitte son équipe de CFA pour découvrir l'AS Monaco. Le premier épisode de son expérience monégasque n'est pas très heureux et il est ensuite prêté au LOSC. Sous les ordres de son ancien entraîneur à l'ASM, Claude Puel, il réalise de belles performances. Suffisant pour forcer les Dogues à lever son option d'achat (300 000 euros).

Palmarès avec l'AS Monaco :
- Trophée des champions (2000)
error
Retour aux sources
En deux saisons, il dispute 68 rencontres et attire l'oeil du champion de France en titre, Lyon. Une offre de 8,5 millions d'euros et Abidal retrouve sa région natale en 2004. Il devient très vite un taulier de l'équipe rhodanienne et forme un tandem de choc avec Florent Malouda sur le côté gauche. Les titres s'accumulent et le Français passe un nouveau palier avec l'Equipe de France. Il devient rapidement titulaire et dispute la finale de la Coupe du Monde 2006 avec les Bleus.

Palmarès avec l'OL :

- Champion de France (2005, 2006 et 2007)

- Trophée des champions (2004, 2005 et 2006)

L'envol barcelonais
Avec la sélection française comme avec son club, Eric Abidal est indiscutable. Le Barça, connu et reconnu pour son niveau technique, s'intéresse alors au joueur. L'affaire se finalise contre 15 millions d'euros lors de l'été 2007. Au début, le Français est critiqué. Son manque d'apport offensif est pointé du doigt et Sylvinho puis Maxwell lui sont parfois préférés. Mais après une saison d'adaptation, Abidal devient indéboulonnable.
Accepté par les socios
Raillé au départ à cause de ses faibles qualités techniques, Abidal s'impose grâce à la qualité de sa défense. Performant aussi bien sur le côté que dans l'axe et très précieux lorsque Pep Guardiola décide d'évoluer avec trois défenseurs, il devient l'un des joueurs préférés du public. Un exploit pour un joueur français. Rappelons que ses prédécesseurs se nomment Laurent Blanc, Frédéric Déhu ou encore Philippe Christanval... Des joueurs qui n'ont pas vraiment marqué le public catalan.
Le rêve vire au cauchemar
Avec Barcelone, Abidal remporte tous les trophées, il est notamment l'un des acteurs du sextuplé de son équipe en 2009. Tout semble idyllique pour le Blaugrana mais en mars 2011, les médecins décèlent une tumeur au foie. Le début de la bataille. Seulement un mois et demi plus tard, il revient à la compétition et soulève la Ligue des Champions pour la deuxième fois. Un happy end de courte durée... Il subit une greffe du foie dans les semaines suivantes et reste longtemps écarté des terrains. Il ne retrouve le chemin des pelouses que le 6 avril 2013 contre Majorque. La fin du cauchemar.
Palmarès avec le FC BARCELONE :
- Champion d'Espagne (2009, 2010, 2011 et 2013)

- Ligue des Champions (2009 et 2011)

- Coupe d'Espagne (2009 et 2012)

- SuperCoupe d'Europe (2009 et 2011)

- Coupe du monde des clubs (2009 et 2011)

- SuperCoupe d'Espagne (2009, 2010 et 2011)

error
La dernière danse
Mais revenir à la compétition ne lui suffit pas. Eric Abidal veut prouver qu'il a encore le niveau, qu'il est toujours au top. Il veut prendre sa revanche sur la vie. Libéré par le Barça au terme de cette saison, le défenseur latéral voulait revenir en France afin d'y terminer sa carrière. Monaco l'a engagé. Abidal est aux anges, il va réaliser son dernier voeu de footballeur. Revenu dans le club de ses débuts, le Français reconnaît avoir bouclé la boucle mais cette fois, il compte briller sous les couleurs monégasques.
A 34 ans, Eric Abidal va disputer un dernier challenge. Une revanche sur la vie, une revanche sur sa maladie. Bravo Abi.
Début juin, Eric Abidal avait reçu Téléfoot dans sa demeure à Barcelone. L'occasion d'évoquer son avenir et déjà, il était question de Monaco.