Espagne : Le FC Barcelone face à sa bête noire

Voir le site Téléfoot

RTST13W
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2017-01-19T13:51:16.972Z, mis à jour 2017-01-19T13:54:36.614Z

En quart de finale aller de la Coupe du Roi le FC Barcelone se déplace sur le terrain de la Real Sociedad. L’occasion pour les Blaugranas de mettre fin à une malédiction vieille de 10 ans.

La rencontre de jeudi soir entre le FC Barcelone et la Real Sociedad promet un beau spectacle. Ce quart de finale va en effet opposer le 3ème de la Liga au 5ème du classement. Six points les séparent au classement, et l’incertitude sur l’issue de la rencontre demeure, d’autant plus que les Catalans n’aiment pas se déplacer au Stade d’Anoeta, pelouse où ils ne se sont plus imposés depuis… près de 10 ans !

La carrière de Lionel Messi en chiffres


Une malédiction vieille de 10 ans…

Le 5 mai 2007, le FC Barcelone venait prendre les trois points sur la pelouse d’Anoeta en s’imposant 0-2 grâce à des buts d’Andres Iniesta et de Samuel Eto’o. Ce succès était le dernier du Barça sur le terrain de la Real Sociedad. Depuis, le FC Barcelone n’y a en effet plus gagné une seule rencontre. La dernière opposition, datant du 27 novembre dernier en Liga s’est soldée par un nul 1-1. En dix ans, la Real Sociedad a reçu 7 fois le FC Barcelone. Le bilan est largement en faveur des locaux : la Real s'est imposée à cinq reprises, en n'a concédé que deux matchs nuls ! Avant la dernière opposition de novembre en championnat (1-1), les coéquipiers de Messi restaient même sur 3 défaites consécutives en Liga sur la pelouse d’Anoeta. Les Catalans ont donc la possibilité de mettre fin à une mauvaise série qui remonte à 2007. 

Quel visage pour le FC Barcelone contre la Real ?

Il y a trois ans, les deux équipes se retrouvaient déjà en Coupe du Roi à ce stade de la compétition. Grâce à un match aller à domicile bien maîtrisé (2-0), le FC Barcelone pouvait gérer  le retour à Anoeta (1-1). Cette fois, les premières 90 minutes risquent d’être plus compliquées pour les hommes de Luis Enrique. L’interrogation concerne l’état de forme du Barça : sur les 4 rencontres disputées en 2017, les Catalans ont concédé le nul sur la pelouse de Villareal (1-1) avant d’atomiser Las Palmas (5-0). En Coupe du Roi, après une défaite face à l’Atletic Bilbao (1-2), ils se sont qualifiés au retour (3-1). Cette alternance du bien et du moins bien n’est pas forcément rassurante avant ce déplacement qui ne réussit pas aux champions d’Espagne en titre, mais ils peuvent compter sur un Lionel Messi flamboyant en ce début d’année. Ses coups francs victorieux (3 buts sur cet exercice depuis le début de l’année ) pourraient bien mettre un terme à la malédiction d’Anoeta.