Dans l'actualité récente

Espagne : Le record insolite de la Real Sociedad

Voir le site Téléfoot

Iniesta - Real Sociedad FC Barcelone
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2017-01-31T10:28:28.525Z, mis à jour 2017-01-31T10:31:53.305Z

Belle surprise de la saison en Liga, le club basque s'est démarqué par une performance particulièrement rare.

Double finaliste de la Ligue des Champions ces dernières saisons et vainqueur de la Liga en 2014, l’Atletico Madrid pourrait devoir se contenter de la Ligue Europa la saison prochaine. La faute à une surprenante équipe Basque de la Real Sociedad qui réalise une saison remarquable.


Un outsider inattendu

Entraîné par l’espagnol Eusebio Sacristan, l’équipe d’Anoeta rivalise ainsi avec les cadors de la Liga, ne pointant qu’à un petit point de la quatrième place qualificative pour la Ligue des Champions. Avec 35 points, les basques sont ainsi sur un rythme très soutenu qui pourrait leur permettre de jouer les trouble-fêtes jusqu’au terme de la saison.


Malgré leur lourde défaite à Santiago Bernabeu dimanche dernier, ils ont montré être capable de regarder les cadors dans les yeux comme en témoigne leur nette victoire sur les colchoneros en novembre dernier.


Une capacité de conservation exceptionnelle

Construite autour d’une identité locale très forte (seulement cinq joueurs étrangers dans l’effectif), l’équipe évolue dans la plus pure tradition ibérique avec un milieu de terrain très technique composé du trio Canales, Illaramendi et Zurutuza, très porté sur le jeu court et le redoublement des passes.

Une orientation tactique qui leur a déjà permis de réaliser un petit exploit cette saison puisqu’ils ont réussi à dominer à la fois le Real Madrid et le FC Barcelone dans le domaine de la possession de balle. En effet, que ce soit au camp Nou (55%) ou au Bernabeu (57%), les basques ont réussi la performance inédite de gagner la bataille de la conservation. Si ces deux rencontres se sont néanmoins soldées par des défaites, la statistique n’en reste pas moins remarquable et surprenante.