Dans l'actualité récente

ESTAC : Joris Moutachy, portrait de la nouvelle pépite de Troyes

Voir le site Téléfoot

Joris Moutachy   ESTAC Troyes
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2015-09-22T14:37:10.580Z, mis à jour 2015-09-22T14:43:53.293Z

A 17 ans, Joris Moutachy fait les beaux jours de l’ESTAC. Etincelant avec les U19, il rêve d’une carrière grandiose, ponctuée de trophées et de victoires. Portrait d’un joueur qui marche déjà dans les pas de Daniel Alves.

Blaise Matuidi, Bafétimbi Gomis, Mamadou Niang… Ces joueurs ont tous un jour foulé la pelouse du Stade de l’Aube, à Troyes, avant de connaitre de belles carrières. S’il ne fait pas partie de la trempe de ces grands joueurs, Joris Moutachy rêve d’avoir le même destin. Pour Telefoot.fr, le prodige de l’ESTAC revient sur un début de carrière prometteur.

Orléans, Troyes et les pré-France

Comme beaucoup de gamins, Joris Moutachy entretient le rêve de devenir un jour footballeur professionnel. Motivé à l’idée de faire le même métier que ses idoles, celui qui est né en 1997 va alors se découvrir un véritable amour pour le ballon rond. A cinq ans, il rejoint l’US Orléans, le club de sa ville. Il y grandit et apprend les bases du football. Quelques années plus tard, sa jeune carrière prend un tout autre tournant. En 2014, il signe à l’ESTAC, en U17 deuxième année. Entre temps, le joueur passe par les pré-France, et emmagasine de l’expérience.

Actuellement en U17 troisième année à Troyes, le latéral droit nourrit de grandes ambitions pour cette saison : « J’aimerais aller jouer en CFA, et puis, pourquoi pas, essayer d’aller titiller les pros. J’ai déjà fait des entraînements avec eux, mais je veux plus de concret, y aller plus souvent. » Travailleur hors pair, Joris Moutachy rend de fiers services aux moins de 19 ans de Troyes. Avec son club, il est même en tête du championnat U19.

Un joueur complet

A 17 ans seulement, Joris Moutachy a tout du latéral droit complet. Le joueur n’hésite d’ailleurs pas à utiliser toutes ses qualités pour briller sur le terrain : « Je suis plutôt un joueur qui va vite. J’utilise beaucoup ma vitesse. Pour défendre, je ne me jette pas, j’attends que le joueur fasse le mauvais geste ou pousse un peu trop loin le ballon. Offensivement, je fais beaucoup d’appels dans la profondeur. J’utilise toute mes qualités pour apporter offensivement, que ce soit ma vitesse ou ma précision sur les centres. »

Ce profil rappelle étrangement celui d’un certain Dani Alves, latéral droit du FC Barcelone. Joris Moutachy s’en inspire d’ailleurs, afin d’améliorer ses compétences : « C’est un joueur qui est très offensif, qu’on pourrait même comparer à un milieu. Au début, mes formateurs voulaient me reconvertir en milieu de terrain car je montais beaucoup. Mais je me sens mieux au poste de latéral droit. »

« Jouer en Equipe de France »

Avant d’avoir une carrière similaire à celle de Dani Alves, la route est encore longue pour Joris Moutachy. Le joueur entretient plusieurs rêves, comme celui de porter le maillot de la France et du PSG : « Mon rêve, c’est de jouer en Equipe de France. J’aimerais remporter beaucoup de trophées, et jouer au Paris-Saint Germain. J’aime le PSG depuis que je suis tout petit, c’est mon club de cœur. »

En attendant, Joris Moutachy garde la tête sur les épaules, et sait combien une sélection avec les équipes de jeunes de l’Equipe de France pourrait être bénéfique pour lui : « Si je pouvais jouer en Equipe de France, ça serait un plus au niveau de mon club. Ça serait comme un tremplin à l’ESTAC. Les entraîneurs pourraient me voir différemment, et me faire plus confiance. Ils pourraient m’envoyer vers le haut plus facilement. » 


S’il continue ses bonnes prestations, Joris Moutachy pourrait frapper à la porte de l’équipe première de Troyes plutôt que prévu, et faire ses grands débuts en Ligue 1 cette saison.


Sa précocité n’est d’ailleurs pas sans rappeler un certain Martin Odegaard :