Etats-Unis - Allemagne : Vers un nouveau match de la honte qui éliminerait le Portugal et le Ghana ?

Voir le site Téléfoot

error
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2014-06-26T12:29:00.000Z, mis à jour 2014-06-26T12:34:29.000Z

Ce jeudi soir, l'Allemagne et les Etats-Unis croisent le fer dans un match qui pourrait définitivement éliminer le Portugal et le Ghana de la Coupe du Monde. Les sélections vont-elles s'entendre pour renvoyer la Selecçao et les Black Stars à la maison ?

L'image, le scenario, sont encore dans toutes les têtes des supporteurs algériens. En 1982, alors que l'Algérie vient de dominer la RFA et compte deux victoires au compteur, elle a l'occasion d'accéder au second tour de la plus prestigieuse des compétitions de football au monde. Mais c'est sans compter sur la RFA et l'Autriche, qui refusent le jeu lors de la rencontre les opposant. Les Allemands s'imposent 1-0. Un résultat qui arrange tout le monde sauf l'Algérie, éliminée. RFA et Autriche accèdent donc au deuxième tour du Mondial, au terme d'une rencontre qui restera à jamais nommée « Le match de la honte ». Un tel scenario peut-il se reproduire pour éliminer les le Portugal et le Ghana ?

Un contexte historique différent
Il faut bien le dire, en 1982, l'Europe, et le monde plus généralement, sont découpés en deux blocs. D'un côté, les non communistes, dirigés par la superpuissance étatsunienne, et de l'autre, les communistes, rassemblés autour du Pacte de Varsovie. L'Allemagne est séparée en deux, d'un côté la RFA, de l'autre la RDA. Quant à l'Autriche, elle est plutôt neutre, même si elle a, historiquement, quelques connivences avec la RFA. Même si elles ne l'ont jamais avoué de manière officielle, les deux sélections passent un accord, qui élimine l'Algérie. Aujourd'hui, un tel scenario paraît improbable. Les Etats-Unis et l'Allemagne ne sont pas réputés en effet pour être les meilleurs amis du monde, même si leur entraîneur, eux, se connaissent bien.

Des entraîneurs amis
Actuellement, Joachim Löw dirige la sélection allemande, alors que Jürgen Klinsmann est à la tête de la Team US. Les deux hommes se connaissent parfaitement, car, en plus d'être Allemands, ils ont tous deux emmené la sélection nationale en demi-finale de la Coupe du Monde 2006. Avec quatre points au compteur, les deux équipes pourraient s'entendre sur un match nul, et ainsi éliminer le Portugal et le Ghana qui ne comptent qu'un seul point. Un tel scenario favoriserait grandement l'Allemagne, qui terminerait à la première place du groupe, à la faveur d'une meilleure différence de buts. Quant aux Etats-Unis, ils pourraient de la sorte se frotter en huitièmes à la Belgique. Cette histoire ne les avantagerait donc pas. C'est pourquoi, encore une fois, il paraît plus qu'improbable que les deux équipes se mettent d'accord en amont de la rencontre.

Fun fact: US coach Klinsmann is best friends with Germany coach Joachim Low. Thursday is going to be a good time. pic.twitter.com/bVrjlTaqtO

— Elamin Abdelmahmoud (@elamin88) 25 Juin 2014

« Il n'y aura pas de coup de fil amical »
Si le match nul qualifierait donc les deux équipes, pas de quoi céder à l'arrangement, a expliqué Klinsmann, dans des propos relayés par Eurosport : « La question ne se pose même pas. Joachim est un ami. Mais il n'y aura pas de coup de fil amical. Il fait son job, je fais le mien. Ce n'est pas l'heure pour un coup de fil amical, c'est l'heure du business. Il y a un travail à faire et à finir. Notre façon d'être et de faire, profondément, c'est de jouer pour gagne. L'équipe américaine elle donne tout ce qu'elle a à chaque match c'est ce que nous sommes. Nous avons un vrai fighting spirit nous fonctionnons à l'énergie. »

Quoi qu'il en soit, Etats-Unis et Allemagne croiseront le fer ce jeudi à 18 heures. Une rencontre que vous pouvez suivre en cliquant sur le lien suivant :

► ETATS-UNIS - ALLEMAGNE EN DIRECT