Euro 2012 : les Danois surprennent et battent les Pays-Bas

Voir le site Téléfoot

Pays-Bas - Danemark EN DIRECT
Par Martin TRAN|Ecrit pour TF1|2012-06-09T18:52:00.000Z, mis à jour 2012-06-09T18:58:37.000Z

Considéré comme le maillon faible du groupe B dit "Groupe de la mort", le Danemark surprend les Pays-Bas pour une courte mais précieuse victoire 1-0.

On attendait les Pays-Bas, ce sont finalement les Danois qui remportent ce premier duel du fameux "Groupe de la Mort" de cet Euro sur le score de 1-0.


Un but danois contre le cours du jeu


Pour leur entrée dans la compétition, les Bataves, emmenés par leurs stars Robben, Van Persie ou encore Sneijder, se devaient de montrer qu'ils méritaient ce statut de favori. Malheureusement, et ce malgré un début de partie à leur avantage, ce sont bien les Danois qui ont ouvert le score, par l'intermédiaire de Krohn-Dehli, l'attaquant de Brondby, lucide sur un centre de Poulsen en feintant devant Heitinga et Van Bommel avant de tromper Sketelenburg entre ses jambes.



Des Néerlandais qui poussent


Ce but, marqué contre toute attente, réveille encore plus des Bataves qui contrôlent la balle. Mais Stephen Andersen de multiples fois (devant Afellay, Van Persie, Robben puis encore Huntelaar), mais aussi le poteau sur une tentative de l'ailier du Bayern, protégeront le score. Au bout du compte, après une possession de balle en leur faveur (55%) et 32 tirs tentés par les Bataves (5 cadrés), ce sont bien les Danois, rigoureux au point de réussir les 17 tacles qu'ils ont effectués, qui l'emportent, prenant provisoirement la tête de ce groupe B.



Van Persie inexistant


Les Pays-Bas démarrent donc très mal leur Euro. Robin Van Persie, pourtant étincelant toute la saison avec Arsenal, a simplement tout manqué ce soir, et relance fort logiquement son duel à distance avec Klaas-Jan Huntelaar, le buteur de Schalke 04. Les Néerlandais se retrouvent donc déjà dos au mur, et leur prochain match face aux Allemands s'annonce des plus électriques. Le Danemark, quant à lui, rentre dans cette compétition de la plus belle des manières, à l'image de leurs illustres ainés vainqueurs de l'édition 1992.



En attendant le match de ce soir entre l'Allemagne et le Portugal, le Danemark prend donc déjà une belle option pour une qualification pour les quarts de finale.