Dans l'actualité récente

Euro 2012 : et si l'Italie n'y allait pas

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2012-06-01T16:52:00.000Z, mis à jour 2012-06-05T10:14:43.000Z

Aussi incroyable que cela puisse paraître, il existe une possibilité pour que l'Italie ne participe pas à l'Euro 2012, pour lequel elle est pourtant qualifiée.

Depuis qu'il est sélectionneur de l'Italie, Cesare Prandelli n'a de cesse d'exiger un comportement exemplaire de la part de ses joueurs. Le scandale des matches truqués est donc loin de le laisser insensible...


« Si on de doit pas aller à l'Euro »

Le scandale qui touche actuellement le football italien a forcé Cesare Prandelli à remettre en cause la participation de l'Italie à l'Euro 2012 lors du point presse avant le match amical contre la Russie : « Si pour le bien du football la Nazionale devait de pas aller à l'Euro, ce ne serait pas un problème. Il y a des choses plus importantes. »


« Ceux qui sont impliqués n'iront pas à l'Euro »

Cesare Prandelli a instauré depuis sa nomination au poste de sélectionneur de l'Italie un code de conduite exemplaire. Domenico Criscito a ainsi été écarté du groupe suite à son implication par la justice. Et le patron de la Squadra précise : « Nous continuerons à dire que ceux qui sont impliqués n'iront pas à l'Euro. »


Et maintenant Buffon !

Sauf que l'affaire pourrait bientôt toucher des joueurs emblématiques de la sélection italienne. Outre Domenico Criscito, les noms de Leonardo Bonucci et surtout Gianluigi Buffon sont maintenant évoqués, ce qui placerait l'Italie dans une situation fort désagréable. Cesare Prandelli sera-t-il amené à disputer l'Euro 2012 sans son gardien numéro un et capitaine ?

Ce scandale qui touche l'Italie pourrait aussi avoir de grandes conséquences sur le déroulement de l'Euro 2012.