Euro 2012 - Portugal : Cristiano Ronaldo ne s'alarme pas

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-06-14T10:15:00.000Z, mis à jour 2012-06-14T10:22:30.000Z

Muet devant le but lors des deux premiers matches de l'Euro, Cristiano Ronaldo ne s'inquiète pas de sa méforme actuelle. En se comparant à Lionel Messi, le Portugais ne veut pas entendre parler de crise.

Capitaine de sa sélection, Cristiano Ronaldo se sait attendu par tout un pays qui espère une première consécration internationale.



Danois moqueurs


Condamnés à la victoire contre le Danemark lors du deuxième match du groupe B, le Portugal a assuré l'essentiel en s'imposant en fin de rencontre (3-2). En retrait par rapport à ses coéquipiers, Cristiano Ronaldo n'a pu influer de la même manière qu'avec le Real Madrid. Pour ne pas arranger ses affaires, le milieu de terrain offensif a subi les chants moqueurs du public danois pendant le match. A chacune de ses prises de balle, Ronaldo était accueilli par des « Messi, Messi ».



« Messi était déjà éliminé à l'époque »


Agacé par ces attitudes, Cristiano Ronaldo a souhaité faire un parallèle à la fin du match avec son rival argentin : « l'année dernière, à ce niveau de la compétition, Messi était éliminé de la Copa America alors qu'il jouait à domicile. Ca c'est pire, non ? Moi je me bats pour que nous passions la phase suivante. » Petite rectification : l'Argentine de Messi n'a été éliminée qu'au stade des quarts de finale de la Copa America 2011 contre l'Uruguay alors que le Portugal n'a pas encore validé son ticket pour le top 8 de l'Euro.



Prêt à sacrifier ses stats


Le joueur du Real Madrid a été encore plus loin pour prouver son investissement personnel dans la réussite de sa sélection nationale « Je me sens bien. Je signerais tout de suite pour une victoire finale du Portugal sans le moindre but de ma part. » Difficile néanmoins de le croire à la vue des images de célébration de but contre le Danemark où Ronaldo était le moins démonstratif de son équipe.


Le Portugal se voit offrir dimanche une confrontation de prestige contre les Pays-Bas avec la qualification pour les quarts en jeu. Défi de taille pour Ronaldo.