Euro 2012 : Pourquoi la France a ses chances en 5 raisons

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Thomas DAUPHIN|Ecrit pour TF1|2012-06-12T13:40:00.000Z, mis à jour 2012-06-12T13:50:15.000Z

Après une prestation convaincante face à l'Angleterre, l'équipe de France conserve, malgré ce match nul, toutes ses chances d'aller loin dans l'Euro 2012. Nous avons sélectionné 5 raisons d'y croire.

Statistiques, dynamique, effectif : tous les éléments sont réunis pour donner de l'espoir à la France du football.



1/ 22 matches sans défaites
Suite au match nul face à la sélection britannique, les bleus continuent l'Euro 2012 sans avoir perdu de rencontre depuis septembre 2010 contre la Biélorussie (0-1). Cette série accentuée par des victoires de prestige contre l'Allemagne (1-2) et le Brésil (1-0) permet à la sélection française de continuer la compétition avec le plein de confiance.



2/ Un collectif retrouvé
Si les individualités ont toujours été présentes, le collectif n'était pas au rendez vous lors de l'Euro 2008 ou la Coupe du Monde 2010. Il semble cependant que la préparation de l'Euro 2012 menée par Laurent Blanc ait porté ses fruits. En effet les Bleus, à l'image du trio Diarra-Malouda-Cabaye, ont créé des automatismes et combinent mieux.



3/ Une grosse animation offensive
L'attaque française ne s'est jamais aussi bien portée. Non seulement les titulaires comme Benzema, Nasri et Ribéry sont au meilleur de leur forme, mais le banc tricolore est aussi très efficace lorsqu'il entre en cours de rencontre. Les passes de Giroud, les accélérations de Ben Arfa et Ménez font souvent mouche.



4/ Ribéry au top
Franck Ribéry, qui n'avait plus marqué avec les bleus depuis plus de 3 ans, a retrouvé le sourire. Très remuant et auteur de trois buts lors des trois matches de préparation, « kaiser Franck » est désormais aussi performant en sélection qu'avec le Bayern Munich.



5/ Des favoris pas très sereins
Exception faite de l'Allemagne, les grands d'Europe n'ont pas brillé lors de la première journée. Les Pays-Bas ont perdu face au Danemark et les Espagnols viennent se faire remués face aux Italiens. La France peut donc jouer pleinement son rôle d'outsider.


Ainsi, les Français conservent toutes leurs chances d'aller loin dans la compétition, voire de gagner. A condition que la défense tienne.