Dans l'actualité récente

Euro des moins de 21 ans : Ces 5 joueurs ont pris rendez-vous avec l'avenir

Voir le site Téléfoot

RTS19B9A
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2017-07-01T13:17:50.339Z, mis à jour 2017-07-01T13:17:51.582Z

Finalistes de l'Euro Espoirs, l'Allemagne et l'Espagne confirment qu'ils sont des pourvoyeurs de très gros talents. Cinq joueurs ont crevé l'écran durant cette compétition.

Dani Ceballos, Saul Niguez, Marcos Llorente, Serge Gnabry et Davie Selke ont illuminé la compétition et confirmé que le talent n'attend pas le nombre des années.

La Quotidienne du 30/06 : Hommage à Louis Nicollin

Dani Ceballos, le créateur

La révélation de l'Euro, c'est lui et le titre de meilleur joueur de la compétition qui lui a été décerné au terme de la finale est une juste récompense. L'Andalou, 20 ans, profite de sa complicité avec Marco Asensio, avec lequel il a été champion d'Europe des moins de 19 ans il y a deux ans, mais surtout de son talent balle au pied. Remplaçant en début de tournoi, il est passé devant le Barcelonais Denis Suarez et a crevé l'écran en demi-finales. Déjà trois saisons en pros, il est le joueur phare du Betis Séville, où il évolue davantage en numéro 10. Excellent dribbleur, il sollicite en permanence le ballon et crée le surnombre en monopolisant plusieurs adversaires. Le Real Madrid serait prêt à lever sa clause, qui s'élève à 15 M €.

Saul Niguez, déjà tout d'un grand

Titulaire à l'Atlético de Madrid depuis deux saisons et déjà 30 matches de Ligue des champions au compteur, Saul Niguez, 22 ans, n'était pas le moins attendu des Espagnols. Meilleur buteur de la compétition avec cinq buts, dont trois en demi-finales face à l'Italie (3-1), il incarne le parcours sans faute de son équipe. "Saul" est capable d'occuper tous les postes du milieu. Positionné en club à la récupération ou sur un côté, il occupe en sélection un rôle de relayeur qui lui permet de s'exprimer dans les tâches défensives, de casser des lignes et d'être à la finition. L'Atlético, qui sait tenir une pépite, vient de le prolonger ce samedi jusqu'en 2026 (!) et de relever sa clause de départ à plus de 100 M€.

Marcos Llorente, la tête et les pieds

Llorente, 22 ans, est issu d'une famille de footballeurs. Son arbre généalogique est garni d'anciens joueurs du Real, parmi lesquels son père, Paco Llorente, son grand-père, Ramon Grosso, et son grand-oncle, Francisco «Paco»Gento, l'une des légendes du club. Formé chez les Merengue, son prêt la saison dernière à Alavés a été une réussite au point qu'il pourrait rester à Madrid cet été et devenir la doublure de Casemiro au poste de sentinelle. Point d'appui très utilisé par ses défenseurs centraux, c'est lui qui a organisé et placé sur orbite le jeu de la Rojita lors de de bel Euro de la sélection espagnole.

Serge Gnabry, pur talent

Il a fait parler de lui juste avant le début de l'Euro. Transféré du Werder Brême, où il était arrivé il y a seulement un an, au Bayern Munich, Serge Gnabry vient de signer pour trois ans avec le club bavarois, contre un indemnité de 8 millions d'euros. Le jeune allemand (21 ans) avait fait ses débuts professionnels à Arsenal, en septembre 2012. Seulement, depuis cinq saisons, Gnabry sort cette année de sa première saison complète et réussie en Bundesliga (27 matchs joués pour 11 buts). Une carrière enfin lancée pour celui dont on attend l'éclosion depuis ses années passées chez les Gunners. Lors de cet Euro, ses qualités de dribble, de frappes et de percussion ont une nouvelle fois frappé les imaginations.

Davie Selke

Blessé en demi-finales, l'attaquant Davie Selke, très séduisant, n'était pas dans le onze de départ de l'Allemagne en finale du championnat d'Europe des moins de 21 ans. N'en reste pas moins que l'attaquant international Espoirs allemand de 22 ans, recruté en début de mercato par le Hertha Berlin contre 8M€ (+2 de bonus) à Leipzig (4 buts en Bundesliga cette saison), a marqué la compétition de son empreinte. Et pas seulement pour ses deux buts inscrits dont un décisif en demi-finale face au Portugal. Du haut de son mètre 92 (pour 85 kg), Selke n'est pas seulement qu'un très bon joueur de tête.