Dans l'actualité récente

Europe : les 5 affiches à ne pas rater ce week-end du 8-9 octobre

Voir le site Téléfoot

Wayne Rooney   Angleterre
Par Omar Bendjador|Ecrit pour TF1|2016-10-07T12:25:01.808Z, mis à jour 2016-10-07T12:43:10.895Z

Alors que l’équipe de France dispute ce soir son deuxième match de qualifications au Mondial 2018, d’autres affiches auront lieu ce week-end. Petit programme.

Trêve internationale oblige, les qualifications au Mondial 2018 continuent ce week-end en Europe. Alors que les Bleus défient ce vendredi la Bulgarie au stade de France (204h45), le week-end sera chargé dans la course au mondial.

Groupe C : Allemagne - Rep. Tchèque, 2e journée, samedi 8 octobre à 20h45

Après s’être facilement imposé en Norvège lors du premier match de qualification (3-0), la Mannschaft reçoit la République Tchèque, qui a concédé le nul à domicile face à l’Irlande du Nord (0-0) lors de la première journée. Dans un groupe qui réunit également Saint Marin et l’Azerbaïdjan, Allemands et Tchèques semblent favoris. Cependant, la bonne forme de l’Irlande du Nord, qui surfe sur un euro réussit, pourrait compliquer la qualification de la République Tchèque qui devra également compter sur la Norvège pour se disputer la deuxième place d’un groupe qui devrait logiquement être dominé par l’Allemagne.

Groupe E : Pologne - Danemark, 2e journée, samedi 8 octobre à 20h45

Tenu en échec au Kazakhstan (2-2) lors de la première journée, la Pologne n’a pas le droit à l’erreur samedi face au Danemark, premier du groupe. Si les Danois venaient à ramener un résultat de Pologne, ils mettraient la pression sur leurs adversaires directs. D’autant que la Roumanie, adversaire direct pour la qualification, aura un déplacement périlleux en Arménie dans le même temps.

Groupe F : Angleterre - Malte, 2e journée, samedi 8 octobre à 18h

Déséquilibré sur le papier, cette confrontation parquera le début de l’intérim de Gareth Southgate à la tête de la sélection anglaise. Si m’Angleterre fait aussi office de grandissime favori, méfiance tout de même. Après l’échec cuisant de l’Euro, puis le scandale qui touche Sam Allardyce, les Three Lions n’ont pas vraiment le moral, à l’image de leur capitaine Wayne Rooney, cantonné  au banc de touche d’Old Trafford par José Mourinho ces derniers temps. D'autant qu'Adam Lallana, très en vue depuis le début de la saison et qui avait permis aux anglais de s’imposer sur le fil en Slovaquie (1-0, 90e + 5) est blessé. Corrigé par l’Ecosse (1-5) lors du premier match de qualification, Malte tentera de jouer les fauteurs de troubles à Wembley.

Groupe G : Albanie - Espagne, 3e journée, dimanche 9 octobre à 20h45

Après avoir concédé le nul sur un penalty en fin de match en Italie jeudi (1-1), les Espagnols se rendent en Albanie, leader du groupe G. Deux victoires en deux matches pour les Albanais, qui pourraient conserver seul la tête du groupe en cas de victoire. L’Italie, qui ira défier la Macédoine pourrait prendre la tête du groupe en cas de match nul entre Albanais et Espagnols. C’est donc un match à trois équipes qui semble se dessiner dans ce groupe pour la qualification au Mondial 2018.

Groupe I : Islande – Turquie, 3e journée, dimanche 9 octobre à 20h45

L’Islande, équipe surprise de l’Euro 2016 n’en finit plus d’impressionner. Après un nul en Ukraine (1-1) lors du premier match de qualification, les Islandais se sont imposés devant la Finlande (3-2), dans un final de folie qui a vu les quart de finalistes du dernier euro inscrire deux buts après la 90e minute. Deuxième du groupe à égalité de points avec la Croatie (1er du groupe avec 4 points), l’Islande pourrait frapper un grand coup devant son public. Une victoire face aux Turcs, troisième, permettrait à l’Islande de prendre un avantage sur ses adversaires directs que sont l’Ukraine et la Turquie, dans la course à la deuxième place.