Europe : les 5 affiches incontournables de ce week-end du 22-23 octobre !

Voir le site Téléfoot

Eden Hazard Chelsea
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2016-10-21T13:48:11.939Z, mis à jour 2016-10-21T14:03:11.722Z

Week-end exceptionnel pour les amateurs de football. Le calendrier nous réserve de superbes affiches un peu partout en Europe. Mourinho de retour à Chelsea, un choc de géants en Italie, le clasico français… Régalez-vous !

On ignore si les différentes ligues européennes se sont concertées. Si seul le hasard a agi, alors il nous a gâtés en nous offrant un samedi 22 et un dimanche 23 octobre chargé en chocs. Découvrez les cinq matches à ne pas manquer.

Ligue 1 : PSG-OM, 10e journée, dimanche 23 octobre à 20h45


Honneur au clasico français qui, cette année, présente un très grand intérêt. Sportivement, il s’agit de voir si le PSG, qui cafouille son football parfois, va rester dans la roue de l’impressionnant leader niçois et poursuivre sa série de 11 victoires de rang contre son meilleur ennemi. L’OM, englué à la 12e place, sera en quête d’un exploit au Parc des Princes afin de se donner de l’air.

Mais l’attention sera particulièrement portée sur ce nouvel Olympique de Marseille. Ce sera le premier match des Phocéens depuis l’acquisition lundi par Frank McCourt. Et ce sera la première de Rudi Garcia sur le banc ! L’ancien Lillois et Romain a été nommé jeudi à la place de Franck Passi. Alors, à Paris, comment va commencer la nouvelle histoire de Marseille ?

Serie A : AC Milan-Juventus, 9e journée, samedi 22 octobre à 20h45


Le grand Milan n’est pas encore de retour, mais depuis un mois, l’ambiance est au beau fixe du côté des Rossonnero (ce qui n'est pas le cas chez le rival intériste). Les joueurs de Vincenzo Montella, après trois premières journées difficiles, ont enchaîné quatre victoires et un nul. Les voilà à la 3e place en Serie A, à égalité avec le deuxième, l’AS Rome. Cette bonne forme actuelle suffira-t-elle pour dominer la Juventus, qui a remporté sept matches et n’a mordu la poussière que contre l’ennemi intériste ? La Vieille Dame, leader avec cinq points d’avance, part favorite.

Premier League : Chelsea-Manchester United, 9e journée, dimanche 23 octobre à 17h00


C’est l’heure du come-back. José Mourinho, qui a entraîné Chelsea pendant presque cinq ans (2004-2007 et 2013-2015), revient à Stamford Bridge avec son nouveau club, Manchester United. Ses premiers pas à MU ne sont pas réussis. Il fait même moins bien que Louis van Gaal. Les Blues ne sont pas au mieux non plus. Ils n’ont que deux points d’avance sur leurs adversaires et pointent à la 5e place. Les supporters londoniens n’ont sans doute pas oublié le "Special One". Ce qui n’empêchera pas Antonio Conte d’aligner une équipe capable d’infliger aux Red Devils un troisième revers en neuf journées. La belle victoire obtenue jeudi en Ligue Europe contre Fenerbahçe (4-1) avec un joli doublé de Paul Pogba libèrera peut-être Manchester United.

Liga : FC Valence – FC Barcelone, 9e journée, samedi 22 octobre à 16h15


Accueillir le Barça n’est sans doute pas la meilleure confrontation pour un club en difficulté. Au moins, le FC Valence n’est plus relégable. Cesare Prandelli a remplacé Pako Ayestaran et a ramené les trois points lors de son premier match sur la pelouse de Gijon. Le club ché voudrait faire la passe de deux, mais le champion d’Espagne ne se laissera évidemment pas faire. Seulement quatrièmes avec deux points de retard sur les deux clubs de Madrid, les Catalans ne veulent pas perdre plus de terrain. A Mestalla, ils viseront la victoire, comme toujours. L’ogre devra quand même composer sans Gerard Piqué et Jordi Alba, blessés lors de la démonstration livrée en Ligue des champions contre Manchester City (4-0).

Liga : FC Séville-Atlético de Madrid, 9e journée, dimanche 23 octobre à 16h15


Unai Emery et Kevin Gameiro sont partis, et ça ne semble pas troubler le FC Séville plus que ça. Sans faire de bruit, les triples vainqueurs de la Ligue Europa se sont invités à la 3e place avec un petit point de retard sur le Real et sur l’Atlético, co-leaders de la Ligue A. Séville pratique un jeu efficace et ça paye. L’Atlético de Diego Simeone a aussi de sérieux arguments. En gagnant ce dimanche, les Matelassiers prendraient quatre points d’avance sur les sévillans. Et ils maintiendraient la pression sur le Real et l’Atlético.