Justice: le club de Calais va disparaître

Voir le site Téléfoot

Landreau - Calais Nantes
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2017-09-07T16:05:48.827Z, mis à jour 2017-09-07T16:05:59.753Z

Le club de Calais, finaliste de la Coupe de France en 2000 contre Nantes, a été placé en liquidation judiciaire par le tribunal de grande instance de Boulogne-sur-Mer ce jeudi.

C’est l'épilogue logique de plusieurs années de descente aux enfers. Ce jeudi, le club de Calais a été placé en liquidation judiciaire par le tribunal de grande instance de Boulogne-sur-Mer, et disparaîtra du paysage du football nordiste.

Une longue descente aux enfers

Après avoir épaté la France un soir de finale de Coupe de France perdue le 7 mai 2000 face au FC Nantes (1-2), le club de Calais est sur le point de disparaître des radars. Déjà relégué administrativement en juillet dernier en Régionale 4 et croulant sous les dettes, le CRUFC est sur le point d'être liquidé judiciairement ce jeudi au tribunal de grande instance de Boulogne-sur-Mer. "Il faut qu’on arrête cette aventure, on est allé trop loin. Je ne peux pas continuer avec un club dont les difficultés financières s’étalent tous les jours dans la presse. De toute façon, les événements font que je ne peux pas verser les subventions", a expliqué la maire de Calais dans des propos rapportés par La Voix du Nord.

Le CRUFC est mort, vive le Calais Football Club des Hauts-de-France!

Les subventions en question, d’un montant de près de 200 000 euros, auraient pu permettre au club de survivre une saison de plus selon le quotidien régional. Il n’en sera rien. "Ce n’est pas la mairie qui a tué le CRUFC, le CRUFC s’est tué tout seul", a ajouté Natacha Bouchart. Sans argent, sans sponsor capable de prendre le destin du club en mains, sans espoir non plus d’être sauvé par son président Jean-Marc Puissesseau*, le CRUFC est donc un club condamné. Envoyé en Régionale 4 par la DNCG (neuvième échelon national) il y a quelques jours, le CRUFC va devoir renaître de ses cendres fort d'une nouvelle structure à-même de pérenniser les équipes de jeunes. Une structure qui prendra le nom de Calais Football-club des Hauts-de-France