Evra : "Pas un safari"

Voir le site Téléfoot

Evra : 'Pas un safari'
Par V.B. (avec AFP)|Ecrit pour TF1|2010-05-20T12:34:04.000Z, mis à jour 2010-05-20T12:34:04.000Z

Patrice Evra est agacé par le scepticisme général entourant l'équipe de France. Pourtant, le latéral tricolore ne le voit pas forcément d'un mauvais oeil. Pour lui, ça peut réveiller l'orgueil d'une équipe de France qui ne va pas en Afrique du Sud pour y faire "un safari", mais pour gagner.

L'heure est à la mobilisation pour les Bleus. Rassemblés à Tignes, les hommes de Raymond Domenech ont entamé une étape décisive de leur préparation en vue de la Coupe du monde. Physiquement, mais aussi moralement. Et même si le pessimisme ambiant reste un leitmotiv autour de l'équipe de France, à l'image d'un sondage paru dans les colonnes de L'Equipe mercredi matin. A l'instar du peuple français, le reste de la planète n'envisage pas un succès tricolore en Afrique du Sud. Seulement 3% des sondés voient la France remporter l'épreuve, confirmant ainsi l'évidence. Les Bleus, catastrophiques à l'Euro, décevants en qualification, chahutés par le scandale Zahia, n'ont plus la cote malgré leur statut de vice-champions du monde.


C'est pourtant un constat totalement différent que Patrice Evra a dressé en conférence de presse mercredi. L'arrière gauche de l'équipe de France affirme notamment que les Bleus suscitent toujours la crainte chez les autres sélections. Et que le pessimisme ambiant pourrait bien finir par servir les intérêts tricolores. "Le public français ne croit plus en nous mais les vrais supporters, eux, croient en nous, a-t-il déclaré. Je ne me fais pas chambrer en club. Au contraire, on me demande: "comment ça se fait que vous ne battez pas tout le monde". Toutes les équipes nous respectent. On n'y va pas pour faire un safari! L'opinion publique dit qu'on va faire un safari, qu'on n'est pas favoris. Cela peut réveiller l'orgueil. On a vraiment faim", a martelé le Mancunien.


Evra, meilleur arrière gauche de Premier League à trois reprises lors des quatre dernières saisons, aborde même l'épreuve avec beaucoup d'ambitions. Habitué à remporter des titres avec Manchester United, il affirme notamment que les Bleus peuvent viser le titre. A condition de faire fructifier cette période de préparation afin qu'il en ressorte un collectif tricolore solide. "On a les meilleures individualités du monde presque à chaque poste, estime Evra, mais on n'a pas encore la meilleure équipe du monde. Il faut l'accepter. Même si, en un mois, on ne fera pas des miracles, au moins que cette équipe soit solide. Après, on verra... Il faut régler tout ce qu'il y a à régler, mais cette équipe va à la Coupe du monde pour la gagner. Je ne dis pas ça pour faire plaisir aux gens. Je ne vends pas du rêve", insiste le défenseur français.