[EXCLU TELEFOOT 01/08] Les coulisses de la signature de Nicolas Pépé à Arsenal

Nicolas Pépé va s’engager dans les prochaines heures à Arsenal pour 5 ans. Téléfoot, qui a suivi le feuilleton de très près, vous plonge dans les coulisses d’un transfert hors norme de 80 M€.

La signature de Nicolas Pépé à Arsenal clôt une saison exceptionnelle pour l’attaquant ivoirien et le LOSC. En rejoignant la Premier League, l’ancien Angevin arrive sur le podium des transferts les plus chers pour un joueur de Ligue 1 derrière Kylian Mbappé et James Rodriguez.

Avant qu’il n’affole les compteurs de la Ligue 1 2018-2019 (22 buts, 11 passes décisives), Nicolas Pépé était déjà suivi de près par Unai Emery, fraîchement intronisé sur le banc d’Arsenal. Dès le mois de septembre, Téléfoot vous indiquait des premiers contacts alors que le joueur avait déjà refusé une offre de l’Olympique Lyonnais juste avant la fin du mercato estival.

Pourtant les Gunners ont mis du temps à matérialiser financièrement leur intérêt pour le natif de Mantes-la-Jolie. En janvier, à l’ouverture du marché d’hiver des transferts, le LOSC enregistre l’intérêt de trois grands clubs européens pour leur pépite : l’Inter Milan, Liverpool et le Bayern Munich. Un départ en milieu de saison n’est pas envisageable pour les dirigeants lillois alors que le club lutte pour la Ligue des champions.

Luis Campos avait vu juste

Luis Campos, conseiller du président Gérard Lopez, est très clair sur le plateau de Téléfoot le 23 décembre concernant le joueur et révèle qu’il aimerait le vendre pour 80 millions d’euros…la somme déboursée finalement 8 mois plus tard par Arsenal. L’entente est totale avec l’entourage de Nicolas Pépé qui n’envisage pas également un départ en janvier comme indiqué dans Téléfoot. Un accord est toutefois conclu entre les parties pour accorder un bon de sortie à l’Ivoirien à l’issue de la saison.

Les trois premiers clubs intéressés continuent à suivre attentivement ses prestations en Ligue 1 en 2019. Dans l’esprit du joueur et de ses proches, l’évolution sportive est jugée prioritaire. Il souhaite pouvoir disposer d’un temps de jeu conséquent ce que ne peuvent pas lui garantir Liverpool ou le Bayern Munich. Les perspectives sont plus intéressantes du côté de l’Inter Milan, qui est le premier club à offrir les 80 millions demandés par Lille. Mais l’arrivée d’Antonio Conte sur le banc, cet été, change la donne car l’Italien ne considère pas ce transfert comme prioritaire.

Le PSG intéressé mais sans offre officielle

A l'instar des Interistes, l’Atlético de Madrid sera l’un des premiers clubs à faire un offre, dès l’ouverture du marché des transferts, au club lillois mais il concentrera finalement son effort financier sur le rachat de la clause de Joao Felix du Benfica (126 millions d’euros). Intéressé également par son profil, Manchester United ne pouvait lui assurer un temps de jeu et devait vendre avant de pouvoir transmettre une offre officielle. Une situation similaire pour le PSG qui avait pourtant la préférence de Pépé (il a débuté le foot dans le 19e arrondissement) mais ni Antero Henrique puis Leonardo n’ont formulé de propositions chiffrées au LOSC.


Tout va s’accélérer après la CAN que dispute Pépé avec la Côte d’ivoire. Deux clubs en font leur priorité absolue et intensifient leur discussion avec le président du LOSC Gérard Lopez qui a mené toutes les discussions financières : Naples et Arsenal, dont Téléfoot vous a révélé en exclusivité l’offre le 13 juillet. Carlo Ancelotti et Unai Emery multiplient les appels du pied et évoquent avec l’entourage du joueur mais aussi avec l’Ivoirien en direct le projet sportif et sa future place dans leurs effectifs. Rassuré sur ces sujets, Pépé se focalise alors sur ces deux équipes et élimine toutes les autres d’autant que le club italien et son homologue anglais ont transmis une offre de 80 millions d’euros garantis qui correspond aux exigences des dirigeants nordistes. Les propositions de contrat sont également identiques entre les deux prétendants : 8 millions d’euros net annuels ce qui souligne l’effort financier pour le recruter. L’attaquant discute notamment avec Kevin Malcuit, son ancien coéquipier au LOSC et aujourd’hui à Naples. Il hésite jusqu’à cette fin du mois de juillet et donne finalement sa préférence à Arsenal qui le sécurise sur un projet ambitieux pour retrouver la Ligue des champions et les sommets de la Premier League. Le discours d’Unai Emery l’a aussi beaucoup touché.

La tradition et la bonne intégration de nombreux joueurs de Ligue 1 chez les Gunners ont pesé aussi dans cette décision. Cette saison, il formera avec Pierre Emerick Aubameyang et Alexandre Lacazette l’un des trios offensifs les plus attendus d’Angleterre et d’Europe. Un nouveau défi s’offre désormais au joueur de 24 ans.

Vidéos associées

News associées