[EXCLU Téléfoot – 04/11] – Nicolas Pépé : "J’ai quelque chose de précis à faire au LOSC"

Voir le site Téléfoot

RTX6HLTY
Par Rédaction|Ecrit pour TF1|2018-11-04T14:13:34.993Z, mis à jour 2018-11-04T14:29:54.822Z

Dans le viseur de quatre grands clubs européens – le FC Barcelone, le Borussia Dortmund, le Bayern Munich et Arsenal selon les informations de Téléfoot – Nicolas Pépé, l’attaquant du LOSC, a indiqué se sentir bien à Lille avec qui il s’est fixé des objectifs cette saison.

Nicolas Pépé affole l'Europe. Excellent depuis le début de la saison et moteur de l’attaque du LOSC (8 buts et 5 passes décisives) aux côtés de Jonathan Bamba et Jonathan Ikoné, l’attaquant de 23 ans est selon les informations de Téléfoot dans le viseur de quatre grands clubs européens : le FC Barcelone, le Borussia Dortmund, le Bayern Munich et Arsenal.

Au jeu de l’intérêt c’est le trio BVB, le Bayern et Arsenal qui l’emporte. Les trois clubs seraient eux disposés à mettre 50 millions d’euros sur la table pour s’attacher les services de l’international ivoirien (9 sélections, 3 buts) toujours selon les informations de Téléfoot. Mais d'autres grands clubs commencent également à entrer dans la danse notamment : l’Atlético de Madrid et Chelsea.

L'Atlético de Madrid et Chelsea aussi à l'affût

Interrogé sur son avenir par Téléfoot, dimanche, Pépé a expliqué se sentir bien à Lille qu’il a rejoint à l’été 2017. "On ne sait pas de quoi l’avenir sera fait. Pour le moment je suis bien au LOSC. J’ai quelque chose de précis à faire au LOSC", a expliqué le Lillois qui a grandement participé à placer le LOSC à la 2e place de la Ligue 1 derrière le Paris Saint-Germain. "C’est quelque chose qui me tient à cœur de faire déjà cette saison, puis de réfléchir à la saison d’après."

Questionné sur sa volonté d’être encore un joueur de Lille la saison prochaine, Pépé a vu la chose de manière positive. "Si c’est encore avec Jonathan Bamba, ou Ikoné ou d’autres et bien pour moi ce sera aussi bien."



Bonus Téléfoot - Pépé : "On ne se fixe aucune au LOSC, c'est notre force"


Plus d'actualité