Dans l'actualité récente

[Exclu Téléfoot 13/11] - Falcao, le retour du Tigre

Voir le site Téléfoot

flacoa
Par Alexandre COIQUIL|Ecrit pour TF1|2016-11-13T14:31:12.288Z, mis à jour 2016-11-13T16:25:29.497Z

Téléfoot a suivi en exclusivité le retour de Radamel Falcao en sélection de Colombie. Véritable idole dans son pays, le Tigre a revêtu le maillot jaune pour la première fois depuis un an.

Radamel Falcao, c'est l'histoire d'un joueur meurtri. Victime d'unelésion du ligament croisé antérieur dugenougauche en janvier 2014, lors d'un match de Coupe de France face à Chasselay, le Colombien a mis deux saisons avant de retrouver un semblant de niveau. Le temps a été long pour lui.

Incapable de s'adapter en Premier League, très prudent avec son genou gauche pendant de longs mois, le Colombien a dû prendre son mal en patience avant de retrouver la forme. Véritable joueur de décrochage lors de ses meilleurs années à River Plate, Porto et l'Atlético de Madrid, le N.9 a dû se réinventer comme joueur plus typé surface depuis quelques mois. 



Un retour réussi à Monaco

L'AS Monaco, qui avait décidé de le conserver cette saison après son dernier prêt infructueux à Chelsea, a donc profité comme il le fallait du retour en forme du "Tigre", devenu donc un joueur différent depuis la reprise. 

"Le projet de Monaco est ambitieux. Nous avons de très bons joueurs qui seront très importants lors des prochaines années et j'espère que la prochaine année sera aussi bonne et même meilleure", a expliqué Falcao à Téléfoot. Malgré un claquage tendineux survenu en août et un choc à la tête survenu lors du derby azuréen face à Nice, qui lui a valu une hospitalisation, le joueur de Santa Marta a à nouveau confirmé ses très bonnes sensations en marquant trois buts en Ligue 1 et un doublé en C1 face au CSKA Moscou (3-0). Son ticket pour revenir chez les Cafeteros, il l'a gagné.

Son retour en sélection : "C'était une grande émotion"

Plus appelé en sélection par José Pekerman depuis le 14 octobre 2015 et la défaite 3-0 de la Colombie face à l'Uruguay, Falcao a pu disputer l'intégralité de la seconde période lors de la réception du Chili à Barranquilla (0-0) pour le compte des éliminatoires de la Coupe du monde 2018. 

S'il n'a pas marqué, Falcao a enfin pu regoûter aux joies des joutes internationales. "Falcao a toujours été un joueur clé de la sélection. Sa blessure lui a malheureusement empêché de jouer la Coupe du monde 2014 et l'a écarté de l'équipe. Mais il a retrouvé sa meilleure forme après un certain temps d'attente", avait souligné José Pekerman avant la rencontre face au Chili.

Malgré la déception, après le nul concédé face au double vainqueur en titre de la Copa America, Falcao a préféré positiver. "J'ai ressenti une grande émotion. Un peu comme si c'était mon premier match avec l'équipe, a commenté l'attaquant monégasque au micro de Téléfoot. Je suis très heureux d'être de retour."

Le bonheur, c'est le sentiment vécu par tout un groupe, qui a retrouvé son ancien capitaine au meilleur des moments. "Je suis très heureux du retour de Falcao. Pour tout ce qu'il représente pour le groupe c'est bien qu'il soit là et j'espère qu'il va rester avec nous encore longtemps", a expliqué à Téléfoot, son ancien coéquipier à l'ASM, James Rodriguez.



Son voyage vers la Colombie

Parti en direction de la Colombie lundi dernier, depuis l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, le Colombien a dû suivre les recommandations médicales de son club pour optimiser sa récupération. Dans son programme, le club de la Principauté a notamment indiqué qu'il devait dormir juste après le décollage. L'ancien joueur de l'Atlético s'est exécuté après une collation et une petite séance ciné. Il a finalement achevé son périple par une séance de dédicaces improvisée à l'arrière de l'avion.

"J'ai l'opportunité en tant que footballeur de transmettre certaines valeurs qui peuvent servir aux jeunes et aux futures générations. Le football te permet d'être plus qu'un simple joueur", a-t-il expliqué à Téléfoot après son arrivée en Colombie où sa popularité dépasse l'entendement. Le Tigre c'est beaucoup plus qu'un simple joueur de football.