[EXCLU Téléfoot 14/04] - Blanc priorité de l'OL pour remplacer Genesio, Mourinho ne viendra pas

Comme annoncé par Téléfoot le dimanche 7 avril, Laurent Blanc reste la priorité de l'Olympique Lyonnais pour remplacer Bruno Genesio, qui a annoncé son départ du banc à la fin de la saison. La piste menant à José Mourinho n'a aucune chance d'aboutir.

L'OL va vivre une petite révolution l'été prochain en repartant avec un nouvel entraîneur. Comme annoncé par Téléfoot le dimanche 7 avril, c'est toujours la piste Laurent Blanc qui est la priorité des dirigeants du club rhodanien pour remplacer Bruno Genesio, qui a acté son départ du banc à la fin de la saison, samedi, lors d'une conférence de presse extraordinaire.

Comme expliqué par Téléfoot,le profil de l'ancien technicien des Girondins de Bordeaux, de l'équipe de France et du Paris Saint-Germain fait l’unanimité au sein de la direction de l’OL. Actuellement libre de tout engagement, le technicien français veut, lui, se lancer un nouveau défi la saison prochaine aux commandes d’une équipe. "Je pense sincèrement que j'ai encore quelque chose à y faire", avait-t-il glissé le dimanche 10 février dernier au sujet de son rôle d’entraîneur. "Le football reste ma passion et j'adore ça."

Campos : "Mourinho est un entraîneur un peu cher pour Lyon"

Souvent évoquée depuis plusieurs semaines, la piste menant à José Mourinho n'a, elle, aucune chance d'aboutir. L'OL et le technicien portugais ne sont d'ailleurs jamais entrés en contacts. Cette tendance a été confirmée par Luis Campos, dimanche, dans Téléfoot. Proche de José Mourinho, le conseiller spécial du président Gerard Lopez au LOSC, a été franc au sujet des attentes du technicien portugais.

"Mourinho est passé par beaucoup de championnats déjà. Il a gagné partout où il est passé. Lyon c'est un grand club français avec une très belle histoire, mais je pense que José pour la saison prochaine, il a envie d'un projet un peu plus grand que Lyon", a expliqué Campos, avant de pointer du doigt le paramètre économique. "Il y a aussi le salaire : je pense que c'est un entraîneur un peu cher pour Lyon." Mourinho touchait en effetun salaire de 17 millions d'euros net par an lors de son passage à Manchester United. Il est toutefois prêt à revoir ses prétentions un peu à la baisse.

Le "Special One" penche, lui, pour un retour en Italie. Comme révélé par Téléfoot, le dimanche 7 avril dernier, Mourinho est en effet actuellement en contacts avec deux ténors de la Serie A : l’Inter, où il est passé avec succès entre 2008 et 2010, et l’AS Roma (lien article Téléfoot).


Vidéos associées

News associées