[Exclu Téléfoot 15/01] - Patrick Collot : "Pour le moment, je suis l'entraîneur de Lille"

[Exclu Téléfoot 15/01] - Patrick Collot : "Pour le moment, je suis l'entraîneur de Lille"
Invité exceptionnel de Téléfoot, Patrick Collot, l'entraîneur du LOSC, a confié qu'il allait rester le technicien du LOSC jusqu'à la semaine prochaine, mais sans en savoir plus à long terme.

Patrick Collot reste le technicien du LOSC. Invité exceptionnel de Téléfoot, dimanche, l'entraîneur de Lille a confié qu'il serait au moins sur le banc face à Dijon le week-end prochain en Ligue 1, malgré l'officialisation du rachat du club nordiste par Gérard Lopez cette semaine. Collot a été rassuré pour un avenir à court terme après une discussion avec Luis Campos, le conseiller sportif du nouveau propriétaire du LOSC.

"Pour le moment je continue ma mission d'être aux commandes de l'équipe première. Je continue jusqu'à qu'il y ait une passation de pouvoir", a expliqué Collot à Téléfoot. "Je serai sur le banc à Dijon. Pour le moment, je suis l'entraîneur de Lille. Il n'y a pas de date butoir."

Prudent, Collot s'est voulu réaliste sur sa situation et celle des techniciens en général, tout dépend du sportif. "Vous savez, l'avenir d'un entraîneur dépend des résultats. Je pense que si j'ai trois mauvais résultats de suite, mon sort pourrait être scellé plus rapidement", a précisé le successeur de Frédéric Antonetti. "Par contre, si je gagne et que je continue à avoir des résultats, pourquoi ne pas continuer le plus longtemps possible. On m'a demandé de venir aider qui était dans une situation difficile, cela ne va pas plus loin."

Quid de l'arrivée de Marcelo Bielsa ? Patrick Collot a botté en touche concernant le cas de l'Argentin

"Ce n'est pas si j'ai envie de travailler ou pas avec Bielsa. Mais est-ce que monsieur Bielsa sera-t-il l'entraîneur de Lille ? Je ne sais pas", a indiqué Collot à Téléfoot. "Est-ce que lui voudra travailler avec moi, c'est surtout ça. C'est à lui de décider. Je ne parle pas espagnol, mais j'ai déjà été adjoint de Claude Puel, Hervé Renard et Frédéric Antonetti. C'est un rôle qui me plaît bien."

News associées