[EXCLU Téléfoot 17/11] - Hugo Lloris, objectif janvier 2020

Interviewé en exclusivité par Téléfoot, Hugo Lloris s’est exprimé sur la grave blessure dont il a été victime au mois d’octobre et sur sa convalescence.

Discret dans les médias, Hugo Lloris s’est livré en exclusivité à la rédaction de Téléfoot. Au micro de Frédéric Calenge, le portier des Bleus s’est montré patient et rassurant par rapport à son retour à la compétition espéré au mois de janvier 2020.

"Janvier en ligne de mire"

Les images avaient laissé craindre le pire lors de cette 8ème journée de Premier League contre Brighton. Mais finalement, les examens ont montré qu’Hugo Lloris ne souffrait pas d’une fracture du bras. "J’ai une rupture au niveau d’un ligament et j’ai également souffert au niveau d’un muscle sous le biceps avec une grosse lésion. "

Psychologiquement, le portier des Spurs se dit "positif dans la tête. On prend les échéances avec optimisme et puis on avance tout simplement. En ligne de mire c’est janvier. Donc on fait ce qu’il faut pour revenir comme il se doit."

"La plus longue absence de ma carrière"

A bientôt 33 ans, l’ancien portier lyonnais n’a jamais été éloigné des pelouses aussi longtemps. Mais le capitaine des Champions du monde 2018 parvient à relativiser face à cette grave blessure : "On prend les choses peut-être différemment. En tous cas, ce sont des choses qui permettent de positiver. J'ai plutôt été chanceux tout au long de ma carrière, ça sera certainement la plus longue absence que j'ai connu en presque quinze ans. J'en profite pour retrouver de la fraîcheur mentalement, psychologiquement. Parce qu'on ne se rend pas compte : enchaîner les saisons, enchaîner les matches : on a très peu de temps pour nous. Donc, là, j'en profiter au maximum auprès de ma famille."

"L’Euro c’est loin"

Quant à sa place dans les buts de l’équipe de France pour le Championnat d’Europe, Hugo Lloris choisit ne pas l’évoquer pour le moment, préférant rester concentré sur sa récupération et son retour programmé pour janvier 2020 : "L’Euro, c'est encore loin. Mais je suis focalisé avant tout sur le mois de janvier, puis après retrouver les bonnes sensations."

Vidéos associées

News associées