Dans l'actualité récente

[Exclu Téléfoot 20/11] - Rudi Garcia : "On veut que l'OM retrouve sa place en France et en Europe"

Voir le site Téléfoot

Rudi Garcia OM
Par Alexandre COIQUIL|Ecrit pour TF1|2016-11-20T11:19:03.864Z, mis à jour 2016-11-20T17:41:59.140Z

Dans un entretien exclusif donné à Téléfoot, Rudi Garcia a reconnu que le challenge à la tête de l'OM a constitué une évidence à ses yeux.

Intronisé comme nouveau technicien de l'Olympique de Marseille le 20 octobre dernier à la place de Franck Passi, Rudi Garcia est revenu en exclusivité pour Téléfoot, au micro de Christian Jeanpierre, sur ses premières semaines à la tête de l'OM et ses objectifs à moyen et long terme avec le club phocéen. Très confiant, l'ancien technicien de l'AS Roma n'a portant pas caché toute l'étendue du travail qu'il avait à effectuer.

Pourquoi l’OM ?

"C’est le club et les dirigeants qui m’ont voulu le plus", a reconnu Garcia quant à son choix. "Mais surtout parce que c’est l’Olympique de Marseille. C’est un club qui a compté en Europe et c’est le seul club français qui a gagné la Ligue des champions. C’est pour ça que j’ai tout de suite été séduit par l’opportunité de redorer le blason de l’OM, mais en équipe, tous ensemble."


Le nouvel entraîneur olympien a également abordé ses relations avec Andoni Zubizarreta, le nouveau directeur sportif du club, et le président Jacques-Henri Eyraud.

"Andoni Zubizarreta est aussi arrivé. A trois avec le président Eyraud et à quatre avec le propriétaire Franck McCourt ça donne une bonne symbiose", a précisé l'ancien entraîneur du LOSC. "Quand on est ensemble et qu’on discute, tout le monde n’a qu’une seule idée en tête, c’est l’Olympique de Marseille et faire en sorte que ce club retrouve sa position naturelle en France et en Europe."

Pourquoi prendre ses fonctions avant PSG - OM ?

Mis en place à quelques jours du déplacement de l'OM au Parc des Princes, Rudi Garcia a étonné par le timing de son arrivée. "C’est le hasard du calendrier et c’était le timing qui a voulu ça", a expliqué le technicien. 

"C’était bien de ramener un bon résultat du Clasico, même si cela n’a pas été avec la manière que j’aime", a soutenu le natif de Nemours. "On sait tous très bien qu’on ne sera content que si on gagne. C'est donc sur ça que l'on va pousser, sur l'ambition de gagner des matches."

L'accueil du public a soufflé Garcia

"L'adoption à Marseille ça se gagne. J'espère être adopté le plus rapidement possible", a reconnu Garcia. "Mais j'ai été scotché par l'accueil reçu  face à Bordeaux et le signal donné. Ils étaient 57 000. C’était juste incroyable. La seule chose que je peux dire, c'est qu'on sera à la hauteur de leurs attentes. On ne comptera pas nos heures et on y arrivera."