Dans l'actualité récente

[Exclu Téléfoot 22/04] – Luis Enrique priorité n°1 d’Arsenal pour remplacer Wenger

Voir le site Téléfoot

RTS120UF
Par Rédaction|Ecrit pour TF1|2018-04-22T14:26:57.609Z, mis à jour 2018-04-22T14:28:22.387Z

Selon les informations de Téléfoot, Luis Enrique est la priorité n°1 d’Arsenal pour occuper le poste d’entraîneur la saison prochaine.

La succession d’Arsène Wenger se prépare à Arsenal. Annoncé depuis vendredi, le départ du technicien alsacien va être compensé par l'arrivée d'un grand nom européen. Selon les informations de Téléfoot, la piste n°1 des dirigeants du club londonien mène à l’Espagnol Luis Enrique Martinez.

Libre de tout engagement, l’Asturien s’est signalé par son passage à succès au FC Barcelone avec qui il a remporté neuf titres en trois saisons, dont la Ligue des champions en 2015 et deux titres de champion d’Espagne (2015, 2016). Il est d’ailleurs très proche du directeur du football d’Arsenal, Raul Sanllehi, qu’il avait côtoyé lors de son passage au Barça. Sanllehi a quitté la Catalogne à l'automne dernier après 14 ans de bons et loyaux service au FC Barcelone pour rejoindre Londres. 

Des discussions sont déjà en cours entres les deux hommes mais le salaire très imposant de Luis Enrique (17 millions d'euros brut) pourrait poser problème. De plus, il est également sur les tablettes de Chelsea dans le cas où Antonio Conte se ferait limoger en fin de saison.

Vieira a les faveurs des dirigeants américains d'Arsenal, Ancelotti ne fait pas l'unanimité

L’autre piste sérieuse pour les Gunners est celle menant à Patrick Vieira. Ancien cadre de l’équipe d’Arsenal du début des années 2000, l’international français a pour lui d’avoir les faveurs des dirigeants américains du club londonien (dont l’actionnaire majoritaire Stan Kroenke). Après avoir débuté sa carrière d’entraîneur avec les U21 de Manchester City entre 2013 et 2015, l’ancien milieu de terrain dirige depuis deux ans la franchise de New York City en Major League Soccer.

Le dernier candidat est un certain Carlo Ancelotti. Libre de tout engagement depuis son départ du Bayern Munich fin septembre 2017, l’Italien propose un profil d’envergure vu son palmarès. Mais selon les informations de Téléfoot, il est très loin de faire l’unanimité à Arsenal.


Téléfoot - Téléfoot