Dans l'actualité récente

[EXCLU Téléfoot 24/02] - La Lazio veut toujours Lala

Voir le site Téléfoot

000 1CP2AF
Par Rédaction|Ecrit pour TF1|2019-02-24T14:53:16.726Z, mis à jour 2019-02-24T14:53:19.159Z

Interrogé par Téléfoot, dimanche, Kenny Lala, le défenseur de Strasbourg, s’est voulu prudent et patient concernant son avenir. Selon les informations de Téléfoot, le joueur de 27 ans est pisté par la Lazio Rome et l’Eintracht Francfort. La piste la plus sérieuse pour l’été prochain reste la Lazio.

Kenny Lala est un joueur courtisé. Mais un joueur qui a surtout l’embarras du choix pour son avenir. Pisté par de nombreux clubs européens, dont la Lazio Rome et l’Eintracht Francfort selon les informations de Téléfoot,  le latéral droit du Racing Club de Strasbourg  va prendre son temps avant de faire un choix concernant son futur.

"Je ne partirai pas dans un club, ou une compétition qui m’offrira moins que Strasbourg"

Une chose est sûre, Lala, 27 ans, voudra une évolution sportive quand le moment sera venu de quitter le Racing, avec qui il s'épanouit depuis un an et demi. Prolongé d’une saison (jusqu’en 2021), le 21 janvier dernier par le club alsacien, Lala, auteur d’une excellente saison (26 matches toutes compétitions confondues, pour 4 buts et 9 passes décisives), pourrait même tenter le pari de rester en Alsace. Notamment si le RCS, qualifié en finale de la Coupe de la Ligue face à Guingamp (la finale se jouera le samedi 30 mars), se qualifie en Ligue Europa la saison prochaine.

"Non ce n’est pas forcément un départ. Se qualifier en coupe (en Ligue Europa, ndlr), ce serait beau. Après, comme je le dis toujours, je ne partirai pas, en tous cas, dans un club, ou une compétition qui m’offrira moins que Strasbourg", a précisé le joueur à Téléfoot dimanche.

La Lazio reste la plus sérieuse piste pour l'été prochain

Selon les informations de Téléfoot, la piste la plus sérieuse pour l’été prochain reste la Lazio Rome. Le club italien avait déjà tenté de débaucher le défenseur polyvalent de 27 ans lors du dernier mercato hivernal afin de compenser numériquement le départ de Martin Caceres à la Juventus et la mise à l'écart de Dusan Basta, qui a refusé de prolonger son contrat.

Mais le club romain s’était heurté à un refus, faute d'un bon timing. "Je ne suis pas fermé. Un départ, là, quand ils étaient venus me chercher en janvier, ce n’était pas vraiment ce que je voulais. Moi je voulais vraiment terminer ma saison à Strasbourg", a précisé le joueur à Téléfoot, dimanche.

Interrogé sur le standing du championnat d’Italie et la Lazio, Lala s’est montré élogieux. "L’Italie c’est un championnat, on va dire, qui s’était un peu perdu en route. Mais la Lazio, ça reste un grand club."

Lala reconnaît une "petite approche" de l’OM

Questionné sur l’intérêt de l’Olympique de Marseille, qui s'était très sérieusement positionné sur lui lors de l'été 2018, lors de la séquence "Oui/Non" , le joueur a reconnu en deux temps une petite approche du club phocéen.

A la question  - "Ça pourrait vous faire réfléchir si l’OM vous appelait pour vous faire signer ?" - Lala a répondu avec franchise. "Oui bien sûr, après c’est quand même un grand club de France". A la question – "Avez-vous déjà été approché par l’OM ?", le défenseur a mis du temps à répondre, sourire en coin. Avant de concéder : "Petite, petite, vraiment petite approche on va dire."