[EXCLU Téléfoot 25/03] - Lemar confirme son nouveau statut

Voir le site Téléfoot

RTX3E8I8
Par Rédaction|Ecrit pour TF1|2018-03-25T11:53:12.399Z, mis à jour 2018-03-25T11:54:23.140Z

Très en vue contre la Colombie vendredi, Thomas Lemar devient une valeur sûre en équipe de France. Les grands clubs le suivent toujours de près dans l'optique de la saison prochaine.

Pour les Bleus, la polyvalence de Thomas Lemar est un luxe. Très bon face à la Colombie vendredi dernier au Stade de France, le milieu de terrain de l'AS Monaco a été l'une des belles satisfactions malgré la défaite des Bleus face aux coéquipiers de Radamel Falcao (2-3). Auteur du deuxième but, conséquence d'une superbe action collective réalisée à la 26e minute, et de l'avant-dernière passe sur l'ouverture d'Olivier Giroud (11e), le milieu de terrain polyvalent a été le chef d'orchestre de la belle première période des hommes de Didier Deschamps. 

Aligné comme milieu offensif côté gauche, le joueur de l'ASM s'est baladé comme un electron libre lors de ce premier acte abouti. Et cela rendu les Bleus créatifs et constamment menaçants. Performant avec le maillot frappé du coq (8 sélection, 3 buts), le Monégasque a produit une sortie dans la continuité de ce qu'il avait proposé depuis novembre 2016, date de sa première cape face à la Côte d'Ivoire (0-0). 

Liverpool et Arsenal le suivent toujours de près

Sacré champion de France, mais également demi-finaliste de la Ligue des champions et finaliste de la Coupe de la Ligue lors de la saison 2016/2017 avec l'AS Monaco, le milieu de terrain a d'ailleurs été l'un des joueurs les plus sollicités lors du dernier mercato estival. Pisté par Liverpool et Arsenal, le joueur avait à l'époque donné le tournis aux géants de Premier League. Arsenal avait notamment vu son offre astronomique de 100 millions d’euros être refusée par l’ASM.  

Malgré ce départ manqué, Lemar, lui, ne s'est pas démotivé comme il l’a révélé dans un entretien donné dimanche dans Téléfoot. S'il y a eu une pointe de déception sur le coup, le milieu de terrain s'est rapidement remobilisé. "Est-ce que j'ai regretté de ne pas être parti ? Peut-être pas. Mais je ne vais pas le cacher, j'ai été un peu déçu", a-t-il précisé à Téléfoot. "Après, une fois que c'est passé, c'est passé. Il ne faut pas cogiter là-dessus. J'ai continué à travailler pour que ces clubs essayent de revenir au mercato prochain."

Considéré comme inamovible par les dirigeants monégasques pour la saison 2017/2018, le joueur est toujours pisté par les grands clubs européens. Selon les informations de Téléfoot, le milieu de terrain gaucher est toujours suivi de près par Liverpool et Arsenal.


Bonus Téléfoot 25/03 - Lizarazu : "Son pied gauche, c'est du caviar"