Dans l'actualité récente

[Exclu Téléfoot 27/11] - Griezmann : "Le projet du PSG est intéressant mais pas la Ligue 1"

Voir le site Téléfoot

Griezmann Telefoot
Par Alexandre COIQUIL|Ecrit pour TF1|2016-11-27T12:20:14.717Z, mis à jour 2016-11-27T16:14:13.387Z

Dans un entretien exclusif donné à Téléfoot, Antoine Griezmann s'est confié à Bixente Lizarazu. Le joueur de l'Atlético de Madrid, qui souhaite à terme remporter le Ballon d'Or, a écarté tout départ au PSG, peu attractif à cause du faible niveau de la Ligue 1.

Auteur d'une saison 2015/2016 exceptionnelle, Antoine Griezmann n'en finit plus de progresser depuis deux années et son arrivée à l'Atlético de Madrid. Refaçonné par Diego Simeone, le Français est entré dans la cour des trèsgrands lors de l'Euro 2016, où il a disputé et perdu la finale face au Portugal de Cristiano Ronaldo (0-0, 0-1, ap) 

L'international français a rencontré Bixente Lizarazu pour Téléfoot cette semaine et s'est livré en exclusivité sur son futur et ses objectifs.

Son futur : Le Real et le PSG écartés

C'est la question à un million d'euros : où partira Antoine Griezmann après son passage à l'Atlético ? Le joueur de Mâcon n'a logiquement rien dit mais il a écarté deux potentielles pistes : le Real Madrid et le Paris-Saint Germain, où son nom circule depuis un moment.

"Le projet du PSG est intéressant mais la Ligue 1 ne l'est pas trop", a expliqué le Français. "Je préfère rester en Liga ou aller en Premier League. La Ligue 1, ce sera plus tard. Si je devais quitter la Liga ce serait pour aller en Angleterre mais je n'ai pas l'intention de partir maintenant."

"Je n'irai jamais au Real Madrid, de toute façon il y a un pacte entre les deux équipes. Le Barça ? Il y a trois intouchables là-bas.


Les trophées : un manque ?

Battu en finale de la Ligue des champions par le Real Madrid à San Siro, en mai dernier, et battu lors du sprint final de la Liga par le FC Barcelone, Griezmann a vécu une saison frustrante en terme de palmarès. 

Alors qu'il attaque sa troisième saison à Madrid, le Mâconnais compte ses trophées sur les doigts d'une main (champion de D2 espagnole avec la Real Sociedad en 2009/2010 et vainqueur de la Supercoupe d'Espagne en 2014 avec l'Atlético).

"Pour le moment je suis bien à l'Atlético, je vois que l'on dispose de l'équipe pour gagner des trophées. Mais j'ai envie de gagner des titres, de savoir ce que ça fait de gagner quelque chose." 

Les retrouvailles avec Ronaldo : "Je te déteste"

"On s'est croisé dans un restaurant pendant les vacances. Je lui ai dit pour rigoler - "Je te déteste" - puis je l'ai félicité pour sa saison et ses deux titres. C'est un très grand joueur et un exemple comme le sont également Lionel Messi et Luis Suarez."

"On n'a jamais pris la finale de l'Euro 2016 à la légère. (...) On n'était pas confiants comme Ronaldo a pu le dire, nous étions concentrés."

Le Ballon d'Or : "Je veux le gagner"

"Ronaldo a fait une grosse saison, il a gagné la C1 et l'Euro. Ce serait mérité qu'il le gagne. Il y a aussi Messi qui est présent et qui a marqué une cinquantaine de buts."

"C'est un objectif pour moi, je travaille tous les jours pour m'améliorer et faire de meilleures saisons. Mais tant qu'il y aura les deux (Ronaldo et Messi) ce sera compliqué. On verra jusqu'à où je pourrais arriver."

Sur les Bleus : "J'ai une affinité avec Benzema sur le terrain"

"Benzema ? Je lui ai envoyé un message pour savoir s'il allait bien car je n'avais plus de nouvelles et il m'a répondu. J'ai une affinité avec Karim sur le terrain."

Sa relation avec Simeone

"Lors d'un entraînement avec beaucoup de frappes, j'ai préféré faire une passe car frapper ne correspondait pas à mon jeu. Il a arrêté l'entraînement et m'a dit - "Ici on ne fait pas de passes, on tire. Il faut marquer, il faut que tu ne penses qu'à marquer - Maintenant, je ne fais plus de passes, je fais que tirer. On ne me demande plus la balle (rires)."

Sa popularité en France

"Je reste comme je suis, je ne me prends pas la tête. J'essaye de donner de la joie aux supporters."



Antoine Griezmann en chiffres 

Atlético de Madrid - Saison 2016/2017 : 

Liga 

11 rencontres - 6 buts, 4 passes décisives 

Ligue des champions 

4 rencontres - 2 buts, 1 passe décisive 

Liga - Depuis 2010 (Real Sociedad, Atlético de Madrid)

227 rencontres - 90 buts 29 passes décisives 

Ligue des champions - Depuis 2013 (Real Sociedad, Atlético de Madrid)

32 rencontres - 11 buts, 2 passes décisives 

Equipe de France 

39 sélections (première cape effectuée le 5 mars 2014) 

14 buts - 6 lors de l'Euro 2016 

8 passes décisives - 2 lors de l'Euro 2016