[Exclu Téléfoot 28/05] Ligue des champions: Juventus ou Real Madrid ? Les pronos de Rudi Garcia et Bixente Lizarazu

Voir le site Téléfoot

pronos ldc garcia
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2017-05-28T14:30:09.460Z, mis à jour 2017-05-28T14:36:45.405Z

Le 3 juin, à Cardiff, la Juventus et le Real Madrid se retrouvent en finale de la Ligue des champions. Un choc des titans indécis dont les chroniqueurs et invités de Téléfoot ont du mal à retirer un favori.

D'un côté, la Juventus, avec la légende Gianluigi Buffon dans la cage, sa défense de fer et son attaque redoutable composée de Mario Mandzukic, Gonzalo Higuain, Paulo Dybala ou encore Juan Cuadrado. De l'autre, le Real Madrid, avec le magicien Zinedine Zidane sur le banc, le mur Sergio Ramos en défense, un milieu de terrain solide et créatif et le quadruple Ballon d'Or Cristiano Ronaldo comme principale gâchette.

Telle est l'affiche de la finale de la Ligue des champions, qui se tiendra à Cardiff le samedi 3 juin. Et sur le plateau de Téléfoot, on a du mal à trouver qui du champion d'Espagne ou du champion d'Italie est le favori.

Pour Garcia, ça peut se finir aux tirs au but

Qui va gagner ? "Je ne sais pas !", répond Rudi Garcia. Le coach de l'OM aurait bien envie de pencher pour le Real, d'une part à cause de ses origines, et aussi parce qu'il y a "beaucoup de joueurs français à Madrid". "Mais j'ai aussi vu cette équipe de la Juventus de près. Franchement, derrière, c'est super costaud. Et il y a quand même juste Higuain et Dybala devant...", nuance-t-il. Du coup, Rudi Garcia voit cette finale aller "jusqu'au tirs au but, et les gardiens font la diff'!".

Liza se passionne pour "deux grandes histoires"

"La Juve peut le faire. Évidemment, le Real peut gagner pour la 2e fois d'affilée, mais la Juve peut le faire. Il y a deux grandes histoires extraordinaires avec Buffon, 40 ans, qui n'a jamais gagné la Ligue des champions et pour qui s'est peut-être la dernière occasion, et avec Zizou qui peut gagner deux fois consécutivement. Dans l'ère moderne de la LDC, ça n'a jamais été fait encore", analyse Bixente Lizarazu.

Le mot de la fin est signé Frédéric Calenge : "Vous vous êtes vraiment mouillés tous les deux !"

en savoir plus : Bixente Lizarazu, Frédéric Calenge