Dans l'actualité récente

[Exclu Téléfoot 29/04] - Arsenal moins chaud sur Luis Enrique ?

Voir le site Téléfoot

2017 03 03T115833Z 1620868224 RC1533C41E50 RTRMADP 3 SOCCER SPAIN FCB LUISENRIQUE
Par Rédaction|Ecrit pour TF1|2018-04-29T12:08:16.735Z, mis à jour 2018-04-29T16:05:00.250Z

Selon les informations de Téléfoot, la candidature de Luis Enrique ne réunirait pas tous les suffrages à Arsenal, en quête d’un nouvel entraîneur après l’annonce du départ d’Arsène Wenger.

Luis Enrique et Arsenal ne devrait pas croiser leurs destinées. Selon les informations de Téléfoot, le technicien espagnol ne serait plus le premier choix pour devenir le futur entraîneur des Gunners la saison prochaine. Selon nos sources, l’Asturien n’aurait pas convaincu ces derniers de l'enrôler afin de remplacer Arsène Wenger, dont le départ a été annoncé le vendredi 20 avril dernier.

Le volet financier a notamment joué sur le choix du board d’Arsenal : le salaire de 17 millions d’euros brut par an demandé par l’ancien entraîneur du FC Barcelone aurait été jugé trop important. Luis Enrique, lui, désirait percevoir le même salaire que lors de son passage au Barça qu'il a dirigé entre 2014 et 2017.

La piste Vieira prend de l'ampleur

La possible mise à l’écart du dossier Luis Enrique ne laisserait pas Arsenal sans solution. C’est désormais la piste menant à Patrick Vieira qui pourrait prendre de l’ampleur. Ancien cadre de l’équipe d’Arsenal du début des années 2000, l’international français a pour lui d’avoir les faveurs des dirigeants américains du club londonien (dont l’actionnaire majoritaire Stan Kroenke). 

Après avoir débuté sa carrière d’entraîneur avec les U21 de Manchester City entre 2013 et 2015, l’ancien milieu de terrain dirige depuis deux ans la franchise de New York City en Major League Soccer.

L’autre piste exploitée par Arsenal est celle menant au prodige Julian Nagelsmann (30 ans), entraîneur à succès d’Hoffenheim depuis février 2016. D'autres pistes (Carlo Ancelotti, Leonardo Jardim) ne sont également pas à exclure.