[EXCLU Téléfoot 3/03] – Pavard : "Je vais prouver qu'il ne faut pas douter de moi"

Voir le site Téléfoot

Pavard
Par Alexandre COIQUIL|Ecrit pour TF1|2019-03-03T14:36:26.095Z, mis à jour 2019-03-03T14:37:12.224Z

Dans un entretien exclusif donné à Téléfoot, dimanche, Benjamin Pavard, le défenseur de VfB Stuttgart et de l'équipe de France, est revenu sur son année post-victoire à la Coupe du monde 2018, son transfert au Bayern Munich, ses échanges avec Corentin Tolisso au sujet du FCB et sur son envie d'être présent lors du prochain rassemblement des Bleus et sur sa précieuse polyvalence.

Sur son départ de Stuttgart au Bayern

"Certains supporters ne comprennent pas car c'est un club ennemi le Bayern."

"Il y a très peu de joueurs qui font Stuttgart-Bayern. Donc ils étaient un peu en colère contre moi, je suis sûr qu'au fond d'eux ils savent que c'était la meilleure opportunité. Et pour moi le Bayern, ça ne refuse pas."

"Pour moi, le Bayern c'est la meilleure équipe de Bundesliga et l'une des meilleures du monde, si ce n'est la meilleure. C'est un club qui gagne énormément de titres. Pour moi, c'était le Bayern et rien d'autre."

Sur le fait de franchir une barrière assez haute en signant au Bayern

"Non pas du tout. Moi, j'ai toujours cru en moi. Ce n'est pas que j'ai la grosse tête, c'est que j'ai confiance en moi. J'ai confiance en mes qualités."

"Donc après, ce sont plutôt les gens qui doutent de moi, mais moi je ne doute pas de moi.

"Moi je ne regarde pas les commentaires, je joue mon football, je me donne toujours à fond. Je ne suis pas un tricheur."

"Je vais leur prouver qu'il ne faut pas douter de moi et que je vais répondre présent."

Sur ses échanges avec Tolisso concernant le Bayern

"Avec Coco, l'été dernier, les rumeurs m'annonçaient au Bayern Munich. A chaque fois, il me chambrait : 'On se voit à la rentrée' "

"Là, il m'a envoyé un message pour me dire félicitations. Il m'a dit : 'Enfin' "

"Donc ça fait toujours plaisir de recevoir des messages de ce genre de mecs. En plus, il va pouvoir me faire visiter la ville, les coéquipiers."

"Voilà, je sens que je vais m'épanouir dans ce projet."

Sur les rumeurs envoyant Lucas Hernandez à Munich

"J'espère qu'il va venir. Parce que c'est un très très bon pote et un footballeur qui a un très très gros potentiel, il l'a montré à la Coupe du monde. Il l'a montré aussi à l'Atlético."

"Donc, je lui envoie quelques messages. Et j'espère qu'il va venir à Munich. Ce serait une très bonne chose pour lui, pour Munich aussi."

Sur les rumeurs envoyant Florian Thauvin au Bayern

"Pour moi, c'est des potes. Je suis très très proche d'eux, ça me ferait très plaisir."

"Après, si Munich venait à me poser des questions sur eux, je leur dirai du bien."

"(Un  côté droit Pavard-Thauvin au Bayern, c'est pas mal ?) "C'est pas mal."

Sur l'équipe de France et la prochaine liste de Didier Deschamps

"(sur une potentielle place dans l'axe à prendre). Moi, je suis à la disposition du coach."

"Si le coach me met défenseur central, je vais me donner à fond. S'il met à droite, je vais me donner à fond."

"Je vais tout faire pour continuer à être dans la liste. Je travailler pour ça et j'espère y être en mars."

Sur la concurrence au poste de latéral droit

Avec les potentiels candidats à une sélection (Dubois, Lala, Aguilar)

"Elle est saine. Pour être le plus performant possible, il faut qu'il y ait aussi de la concurrence."

"Donc ce sont de bons joueurs qui font de bons matches."

Sur ses performances avec les Bleus

"Après, moi aussi je fais mes bons matches. Je l'ai prouvé aussi en équipe de France."

"Je ne me pose pas de questions. Je joue mon football et après le choix appartient au sélectionneur et je le respecterai quoiqu'il arrive."

"Mais le coach, il sait qu'il peut faire appel à moi à n'importe quel poste."



en savoir plus : Equipe de France

Plus d'actualité