[EXCLU Téléfoot 31/03] - Fekir : "Mon avenir ? Je ne sais vraiment pas"

Interrogé par Téléfoot, dimanche, sur son avenir, Nabil Fekir a expliqué qu’il n’avait pas encore pris de décision. Sa situation est actuellement en stand by.

Nabil Fekir est encore flou concernant son avenir à l’Olympique Lyonnais. Interrogé par Téléfoot, dimanche, le capitaine de l’OL s’est montré évasif quant à sa situation. "Je ne sais vraiment pas", a assuré le joueur à Téléfoot dimanche quand il a été questionné sur ses intentions pour la saison 2019/2020. "En tous cas, je suis bien à Lyon, le président me fait confiance, c’est bien. Chaque saison est différente. Mais on a entamé des discussions avec le président et on verra bien."

En contrat avec Lyon jusqu’en juin 2020, Fekir en'a pour le moment pas entamé de discussions avec l'OL pour la prolongation de son bail. Les discussions évoquées par le joueur à Téléfoot restent donc un mystère. "Vous verrez bien", a souri Fekir.

La participation de Lyon à la prochaine édition de la Ligue des champions pèsera aussi dans la balance au moment de faire un choix. Mais avec huit points d’avance sur le 4e, l’OM, et quatre points de retard sur le LOSC, actuel 2e et vainqueur de Nantes après une improbable remontée en sept minutes chrono dimanche (succès 2-3 lors de la 30e journée), Lyon a les cartes en mains pour retrouver la C1 et s’armer en conséquence.

Aulas : "Aucune discussion pour une prolongation possible a été entrouverte"

Interrogé sur l’avenir de Fekir, vendredi soir, après la rencontre de Ligue 1 entre le Stade Rennais et l’OL (0-1), lors du passage en zone mixte, Jean-Michel Aulas a fait l’état des lieux. Et le dirigeant a confirmé que tout était en mode figé. "On discute de tout, c’est le capitaine, on discute aussi avec son agent. Et c’est vrai qu’on apprécie aussi beaucoup Nabil. Et si on avait la possibilité un jour de le prolonger sur une très longue période, ça serait merveilleux pour nous", a reconnu Aulas. "Mais il n’y a aucune discussion pour une prolongation possible qui a été entrouverte à l’instant T".

Fekir aurait déjà dû faire ses valises l’été dernier. Mais Liverpool, qui avait trouvé un accord avec l’Olympique Lyonnais, n’avait pas été rassuré par l’état du genou droit du capitaine de l’OL, victime d’une rupture des ligaments croisés lors de la rencontre amicale entre le Portugal et la France à Lisbonne en septembre 2015. "Il a fait parler ce genou, mais comme je l’ai souvent dit : ce genou il va très très bien. Voilà, ça rend plus fort et ça donne envie de travailler encore plus", a rassuré Fekir.

Vidéos associées

News associées