[Exclu Téléfoot 6/05] – OM / Thauvin : "Réussir à Marseille, c'est un challenge que je m'étais fixé"

Voir le site Téléfoot

Thauvin
Par Alexandre COIQUIL|Ecrit pour TF1|2018-05-06T10:35:18.205Z, mis à jour 2018-05-06T12:46:23.076Z

Dans un entretien exclusif donné à Téléfoot, dimanche, Florian Thauvin, le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille, est revenu sur sa très belle saison 2017/2018.

Sur son bilan de la saison 2017/2018

"C'est vrai qu'en début de saison, si on m'avait dit de signer pour ça, c'est vrai que j'aurai signé. L'année dernière, j'avais marqué déjà 15 buts et délivré 9 passes décisives." 

"Cette année, je m'étais fixé comme challenge de faire mieux. Je progresse un petit peu on va dire et je me connais mieux. Donc voilà, l'objectif la saison prochaine sera de ne pas s'arrêter là et de faire encore mieux."

Sur la différence entre ses deux passages à l'OM

"Oui j'étais attendu, j'étais très attendu et c'est vrai que j'ai réussi entre guillemets à remonter la pente. ce n'était pas gagné d'avance, parce qu'il ne fallait pas avoir peur de revenir." 

"Mais c'était un challenge que je m'étais fixé et je n'ai pas eu peur de le relever. Et aujourd'hui c'est que du bonheur car ce que je vis c'est magnifique."

Sur l'apport de Rudi Garcia

"Le coach m'aide beaucoup, il m'a beaucoup aidé et il y est pour beaucoup aussi aujourd'hui si j'ai énormément progressé. Notre relation est très bonne et cela se voit sur le terrain."

"La différence que m'a apporté Rudi Garcia par rapport aux autres entraîneurs, c'est qu'il a oublié mon âge, même si j'étais plus jeune que les autres."

"Il m'a fait confiance comme un cadre, il m'a toujours parlé comme un cadre, il m'a toujours poussé vers le haut comme un cadre.

"Et ça pour un joueur ça n'a pas de prix. Parce que aujourd'hui je me sens en totale confiance dans le groupe et c'est pour cela aussi que j'arrive à être épanoui sur le terrain."

Sur les supporters de l'OM

"Ils nous suivent de partout (...) J'ai des vu des vidéos et on aurait dit qu'on avait gagné la finale. C'était magique. On a de la chance, vraiment de la chance."

"Il faut rêver, mais avant de rêver il faut travailler. Cela ne vient pas tout seul donc je me donne au maximum et je me donne le droit de rêver."



Le Document Téléfoot - L'OM tient sa finale


Plus d'actualité