EXCLU Téléfoot 7/04] - Blanc en pole en cas de départ de Genesio ?

Voir le site Téléfoot

000 12P6XX
Par Rédaction|Ecrit pour TF1|2019-04-07T10:54:31.338Z, mis à jour 2019-04-07T13:19:43.068Z

Fragilisé après une semaine maudite, Bruno Genesio a perdu du crédit pour rester aux commandes de l’Olympique Lyonnais la saison prochaine. S’il venait à ne pas être reconduit, en cas de non qualification en Ligue des champions, le technicien lyonnais pourrait être remplacé par Laurent Blanc dont le profil fait l’unanimité au sein de la direction de l’OL.

L’OL s’apprête peut-être à vivre une révolution. Une révolution dont il ne voulait pas. Alors que le club rhodanien s’apprêtait à vivre une semaine faste après sa victoire sur la pelouse du Stade Rennais (0-1), lors de la 30e journée de Ligue 1, l’élimination en demi-finale de la Coupe de France face au même Stade Rennais (2-3), suivie de la défaite à domicile en championnat face à Dijon (1-3), samedi, a complètement redessiné le paysage et plongé Lyon dans un brouillard intégral.

Alors que Jean-Michel Aulas allait annoncer, le mardi 2 avril dernier, que Bruno Genesio allait se voir proposer une prolongation de contrat de deux ans à la fin de la saison, la non-qualification en finale de la Coupe de France, un des objectifs demandé par la direction lyonnaise, a tout remis en cause et obligé le président lyonnais à reporter cette décision à la fin de la saison.

Une fin de saison cruciale pour Genesio

L’avenir de Bruno Genesio va donc se décider lors des sept dernières journées du championnat, qui reste le dernier objectif de la saison. Le technicien olympien devra laisser le club en Ligue des champions pour espérer une décision positive. Une mission bien partie car le club est solidement installé à la 3e place avec 6 points d'avance sur l'AS Saint-Etienne et 8 sur l'OM. Interrogé sur l'avenir de son entraîneur, samedi, par Téléfoot, Jean-Michel Aulas a confirmé ses propos de mardi dernier et conforté ce dernier jusqu’à la fin du championnat.

"On a dit qu’on ferait le point à la fin de la saison", a expliqué Aulas à Téléfoot. "Ce serait absurde et complètement inconstant d’imaginer qu’on ne va pas terminer la saison dans cette configuration."

Interrogé sur sa situation, et s'il se sentait en danger après cette semaine difficile, Genesio a fait le dos rond. Il compte bien laisser l'OL en C1 et terminer positivement. "Comme tout entraîneur qui a des résultats qui ne sont pas en rapport avec les objectifs, même si pour le moment on est toujours 3es avec la possibilité encore de finir 2e. C’est aussi-là qu’on voit les grands entraîneurs capables de remobiliser tout le monde et remonter la pente."

Renard apprécié, Mourinho penche vers l'Italie

En cas de non reconduction du contrat de Genesio, le profil de Laurent Blanc fait l’unanimité au sein de la direction de l’OL selon les informations de Téléfoot. Actuellement libre de tout engagement, le technicien français veut, lui, se lancer un nouveau défi la saison prochaine aux commandes d’une équipe. "Je pense sincèrement que j'ai encore quelque chose à y faire", avait-t-il glissé le 10 février dernier au sujet de son rôle d’entraîneur. "Le football reste ma passion et j'adore ça."

L'ancien entraîneur du PSG préférerait rebondir à l'étranger, mais le challenge lyonnais ne lui déplairait pas.

Deux autres noms circulent également : ceux d’Hervé Renard et José Mourinho. Renard, actuellement sélectionneur du Maroc, est apprécié par Jean-Michel Aulas, même s’il ne correspond pas au profil désiré par le board lyonnais.

Quant au portugais , il n’y a aucun contact entre l’OL et le technicien portugais. La piste est même plutôt froide. Mourinho penche d'ailleurs vers un retour en Italie. Selon les informations de Téléfoot, l’Inter et l’AS Roma sont en concurrence pour le récupérer.





Plus d'actualité