[EXCLU Téléfoot 7/04] - Le Sommer : "J'aurais été malheureuse, si je n'avais pas eu le foot"

Voir le site Téléfoot

Le Sommer
Par Alexandre COIQUIL|Ecrit pour TF1|2019-04-07T13:20:42.124Z, mis à jour 2019-04-07T13:21:03.651Z

Dans un entretien exclusif donné à Téléfoot, dimanche, Eugénie Le Sommer, l'attaquante de l'Olympique Lyonnais féminine et de l'équipe de France (154 sélections), est revenue sa carrière et l'arrivée prochaine de la Coupe du monde qui se disputera en France du vendredi 7 juin au vendredi 7 juillet prochain.

Sur le record de meilleure buteuse de l'histoire des Bleues

"Ce serait une fierté de battre de battre ce record."

"Et j'en parle avec Marinette (Pichon, ndlr) aussi. Elle aimerait bien que ça soit moi, donc on verra."

Sur l'équipe de France

"Je rêvais de porter une fois le maillot bleu. Donc, d'être en équipe de France, c'était déjà un rêve pour moi."

"De voir toute la carrière que j'ai pu faire. Et que je vais continuer à faire, je l'espère, c'est sûr que non... je n'aurais jamais imaginé."

Sur son arrivée dans le football

"(Sa mère ne voulait pas la mettre au football) C'était plutôt pour me protéger."

"Mais bon, quand elle a vu que pendant six mois, tous les jours, à quatre ans, je luis disais : 'Je veux jouer, je veux jouer' "

"Elle m'a quand même mis au judo avant pour un peu détourner le truc. Mais, voilà, c'était plus fort que moi, elle a fini par accepter."

"C'est pour ça que je dis souvent de 'foncer', même si c'est que vous voulez faire. Le plus important, c'est d'être heureux dans la vie."

"J'aurais été malheureuse, si je n'avais pas eu le foot, je pense."



Le Sommer



Sur son implication dans le développement du football

"J'ai envie de rendre au football ce qu'il m'a donné. Et puis c'est aussi un message pour dire qu'on fait avancer le football féminin."

"Fille ou garçon, le football est pour tout le monde."

Sur la Coupe du monde 2019

"On peut marquer l'histoire du football féminin. Donc, on comprend l'importance que cette Coupe du monde a."

"Cela va être une belle fête je pense. C'est une échéance qui arrive."

"J'ai envie d'être demain (rires). On attend depuis trop longtemps."



en savoir plus : Equipe de France

Plus d'actualité