[EXCLU Téléfoot – 9/12] - Infantino : "La FIFA est une organisation solide, forte et transparente"

Invité de Téléfoot, dimanche, Gianni Infantino, le président de la Fédération Internationale de football (FIFA), est revenu sur la nouvelle image de la FIFA depuis sa prise de fonction en 2016.

Sur l'image de la FIFA

"Je pense que oui (qu'elle est meilleure). Mais ce n'est pas à moi de juger sur ça. Je ne suis peut-être passe assez objectif."

"Mais je pense que pour une organisation, qui était taxée de corrompue, mafieuse, toxique, il y a encore deux ans et demi, et dont personne ne voulait se rapprocher, on est quand même invités au G20 pour parler football avec les leaders des vingt pays les plus puissants au monde."

"Cela montre que la FIFA est aujourd'hui une organisation solide, une organisation forte, une organisation transparente. On a mis en place des réformes, on parlait du VAR (en début d'émission, ndlr), on a fait plein d'autres choses et je pense que ça commence à porter ses fruits."

"Bien sûr, il y a toujours le sport du "Tir à la FIFA" qui est toujours présent chez certains de vos collègues (il fait référence aux confrères journalistes, ndlr)."

Sur le passé de la FIFA

"Pour moi c'est du passé (concernant les problèmes de corruption et de clientélisme, ndlr). Chaque euro, chaque dollar qui entre, on sait aujourd'hui d'où il entre. Et chaque euro, chaque dollar qui sort, on sait où il va."

"On a multiplié par quatre les fonds de développement pour le football dans le monde avec les mêmes revenus. Donc la question qu'il faudrait se poser, c'est où allait cet argent avant. Malheureusement, on le sait. Aujourd'hui, il va dans le football."

"Bien sûr, on veut générer toujours plus afin e pouvoir distribuer pour développer le football dans le monde entier car la FIFA est une organisation sans but lucratif. Et beaucoup de fédérations dans le monde dépendent de l'argent de la FIFA pour pouvoir se développer."

"Mais aujourd'hui, au moins, tout est clair, tout est transparent du point de vue économique, du point de vue financier, du point de vue de l'organisation de la FIFA."

"On a organisé une procédure d’organisation pour la Coupe du monde 2026. Je ne vais pas vous raconter les procédures d'attribution du passé, et les critiques et les suspicions dont elles ont fait l'objet. Cette fois c'était clair, c'était clean."

Vidéos associées

News associées