Exclu Téléfoot - Bernardo Silva : "Tu peux pas refuser Manchester City"

Voir le site Téléfoot

bernardo
Par Téléfoot avec Marc Benoist|Ecrit pour TF1|2017-06-01T16:30:37.410Z, mis à jour 2017-06-01T16:57:51.945Z

C'est l'un des premiers transferts de l'été et il concerne l'une des pépites de la Ligue 1. Après trois saisons à l'AS Monaco, Bernard Silva (22 ans) rejoint Manchester City pour un montant exceptionnel de 50 millions d'euros (bonus non compris). Il donne sa première interview à Marc Benoist et Téléfoot pour expliquer ce choix.

Tout juste titré avec l'AS Monaco en Ligue 1, Bernardo Silva n'a pas attendu longtemps pour annoncer l'identité de son nouveau club. Adieu la Côte d'Azuz et bonjour le climat plus capricieux de Manchester où il rejoint les Citizens avec un contrat de cinq saisons à la clé. Si la rapidité de cette annonce a pu surprendre, alors même que le marché des transferts n'était pas officiellement ouvert, cela doit aux très bonnes relations entre les deux clubs et à la volonté du joueur. "Après le titre en Ligue 1 et la demi-finale de Ligue des champions, c'est une bonne sortie" estime le Portugais qui souhaite favoriser son adaptation au championnat anglais, réputé plus agressif que la L1.  "Je voulais faire tout bien et tout vite pour préparer la future saison". Une marque de plus de la très grande intelligence du joueur, tant sur le terrain qu'ailleurs. 

City ? "Des joueurs fantastiques et un entraîneur aussi"

Alors que de nombreuses grandes écuries européennes tournaient autour de l'un des meilleurs joueurs de Ligue 1 et notamment le rival des Citizens, Manchester United,  le choix de Bernardo Silva n'a pas souffert de contestation. Il assure même être resté en dehors de ces préoccupations pendant la saison. Une semaine après la fin du championnat, son nouveau contrat était signé. "C'était une très bonne offre, reconnaît celui qui avait manqué l'Euro 2016 sur blessure, tu peux pas refuser Man City". L'ancien Monégasque s'imagine déjà facilement avec des coéquipiers qu'il juge "fantastiques et un coach aussi". En effet, il découvrira dès cet été les méthodes de Pep Guardiola. Quelle a été l'influence de l'ancien coach du Barça dans son arrivée ? Ca n'a pas été déterminant si on en juge les propos de Silva qui ne l'a jamais eu au téléphone avant son arrivée à Manchester pour finaliser son transfert. Ils ne se sont entretenus que 5-10 minutes en Angleterre "Il m'a dit de vite m'adapter au championnat anglais et au club. Il m'a donné aussi sa vision de l'équipe pour la saison prochaine"


Avec d'anciens coéquipiers en Angleterre ?

Ce premier départ chez le tout frais champion de France ne sera sans doute pas le dernier. L'effectif monégasque est suivi de près par tous les recruteurs des plus grands clubs d'Europe. Et Manchester City ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Le troisième de Premier League est intéressé par les profils de Fabinho et de Benjamin Mendy, deux amis proches de...Bernardo Silva ! "Ce serait bien, Benjamin est un joueur magnifique décrit le Portugais, mais Monaco ne va pas laisser tout le monde partir. Ils veulent garder une équipe compétitive."

En attendant de découvrir ses nouveaux coéquipiers Bernardo Silva est actuellement avec la sélection portugaise et il pourrait participer à la Coupe des Confédérations en Russie cet été.