[Exclu Téléfoot] Olivier Giroud : « Se remettre en cause et travailler »

[Exclu Téléfoot] Olivier Giroud : « Se remettre en cause et travailler »
Comment Olivier Giroud est-il devenu l’avant-centre titulaire de l’équipe de France ? Pourquoi Deschamps a-t-il misé sur lui ? Et comment résiste-t-il aux critiques ? Téléfoot a mené l’enquête...

Premier buteur des Bleus lors de l’Euro 2016, Olivier Giroud s’apprête à vivre l’un des matches les plus importants de sa carrière, ce dimanche. L’équipe de France affronte l’Eire, en huitièmes de finale de l’Euro 2016, à Lyon (15 heures). Auteur d’une saison contrastée, Giroud est l’attaquant numéro un des Bleus. N’en déplaisent à certains. Il reste d’ailleurs sur une série de huit buts marqués en huit matches avec les Bleus. Une réussite qui suscite, notamment, l’admiration de son coéquipier en club, Petr Cech.

« Le combattant »

Didier Deschamps, sélectionneur de l’équipe de France, salue « le combattant », et le défenseur Laurent Koscielny sa « force mentale ». Une force que l’attaquant puise, en partie, dans sa foi. « De temps en temps, je passe un petit moment avec Jésus », confie-t-il, petit livre rouge à la main, depuis sa chambre à Clairefontaine. Giroud est aussi un bosseur, qui a besoin d’être mis en situation de réussite à l’entraînement, comme le rappelle Guy Stéphan, adjoint de Didier Deschamps.

Ils ont dit, à propos d’Olivier Giroud

Youri Djorkaeff : « Son jeu et son positionnement ont amélioré l’efficacité offensive de l’attaque française ».

Franck Lebœuf : « Olivier Giroud connaît le combat du championnat britannique. C’est un avantage bien sûr. On aura besoin de sa présence et de son physique ».

Paul-Georges NTep : « Olivier est un joueur au parcours atypique. Il a connu une explosion tardive et cela permet de se forger un mental. Aujourd’hui, il a de la confiance. Il lui suffit de mettre encore un but, ce dimanche, pour faire taire les critiques ».


News associées